Évaluations

Soumettez une évaluation

Évaluation basée sur la version: 2016 Chevrolet Cruze Premier berline 4 portes BA

8.0

Chevrolet Cruze 2016 : faire ses devoirs

Par Antoine Joubert

19 Juil 2016

La Chevrolet Cruze commençait sérieusement à tirer de la patte, ce qui ne l’a pas empêchée de bien se vendre en 2015, notamment en raison des petites retouches cosmétiques qu’on lui avait apportées. C’est fou ce que deux petites lumières au DEL peuvent avoir comme impact ! Maintenant, Chevrolet avait fort à faire pour rattraper la compétition, qui ces dernières années, se renouvelait en grand nombre.

Avantages et inconvénients

  • + économie de carburant
  • + Qualité de fabrication
  • + Look réussi
  • - Dégagement à la tête à l'arrière
  • - Fiabilité à prouver
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    C’est donc avec un design beaucoup plus charmeur que la seconde génération de la Cruze se présente chez nous, arborant des lignes non seulement plus aguichantes, mais également plus aérodynamiques, comme en témoigne son coefficient de trainée de 0,28. Pour l’instant uniquement offerte en berline, la Cruze se déclinera aussi en version à hayon à cinq portes, dans un avenir rapproché. Cette dernière avait été présentée au dernier Salon de Detroit, suscitant énormément d’intérêt de la part d’un public qui a longtemps boudé les modèles à hayon.

    Esthétiquement réussie, la Cruze déçoit cependant par une présentation un peu bon marché de ses modèles de base. Les versions L et LS sont dépourvues de garnitures esthétiques extérieures qui enjolivent la robe, alors que les modèles plus cossus (LT et Premier) laissent croire à une voiture passablement cossue. Il est également possible d’opter pour l’ensemble RS, lequel vous offrira pour 995$ les jantes de 18 pouces, les jupes latérales et le becquet arrière.

    9.0Excellent
  • Intérieur

    À bord, la présentation est nettement plus réussie que par le passé. L’espace est également plus généreux, mais s’il n’atteint pas encore celui que proposent des modèles comme la Civic, la Corolla ou la Jetta. Notez également qu’un adulte de taille moyenne qui prendre place derrière pourrait être gêné par la ligne fuyante du pavillon, qui impacte sur le dégagement à la tête. Est-ce que le modèle à hayon pourrait régler ce problème?

    Quoi qu’il en soit, la présentation intérieure est soignée, tout comme l’ergonomie générale. Le conducteur appréciera la position de conduite, la disposition des divers éléments ainsi que la facilité d’utilisation de cet écran tactile hyper efficace, lequel comporte l’incontournable application AppleCarPlay/AndroidAuto. Une bonne note également s’applique à la qualité de finition, nettement supérieure à celle du modèle précédent.

    7.5Bien
  • Technologie

    Bonne nouvelle, Chevrolet élimine le vulgaire moteur quatre cylindres de 1,8 litre pour ne conserver qu’une version remaniée du moteur turbocompressé de 1,4 litre, lequel produit désormais 153 chevaux. Jumelé à une boîte automatique à six rapports, ou encore à une manuelle à six rapports offerte sur les versions L et LS, ce moteur bénéficie de plusieurs nouvelles technologies permettant une meilleure économie de carburant. L’injection directe de carburant est donc au rendez-vous, tout comme le système démarrage-arrêt. Il en résulte une consommation d’essence plutôt impressionnante, annoncée à 5,6 litres aux 100 km sur route. Et force est d’admettre que ces chiffres sont passablement réalistes, puisqu’un long trajet d’autoroute s’est soldé par une cote enregistre à 5,9 litres aux 100 km. GM annonce également le retour d’une version à moteur turbodiesel pour 2017, laquelle serait dit-on encore moins gourmande que la version qui nous était offerte il y a deux ans.

    8.0Très bien
  • Conduite

    Malgré une puissance augmentée face à sa devancière, les accélérations de la Cruze ne sont pas foudroyantes. Il faudra environ 10 secondes pour franchir le traditionnel 0-100 km/h, ce qui se situe dans la moyenne, sans plus. Maintenant, GM a voulu régler sa voiture pour l’économie de carburant, ce qui explique un tel résultat.

    Cela dit, la voiture demeure agréable au quotidien et surtout, très équilibrée. La tenue de route est très honnête, le châssis est solide et les suspensions absorbaient efficacement les chocs pour offrir un confort notoire. Même la direction surprend par sa vivacité et sa précision, un élément qui échappait certainement au précédent modèle. La voiture transmet donc au conducteur un sentiment de solidité et de sécurité, qui sera également appuyé par cette panoplie d’éléments d’assistance à la conduite. Pensez à la détection de changement de voie, d’angle mort, d’obstacle en marche arrière, ainsi qu’au régulateur de vitesse intelligent.

    8.0Très bien
  • Valeur

    GM a jusqu’ici vendu plus de 130 000 Cruze au pays. De ce nombre, plusieurs ont connu de nombreux problèmes de fiabilité, sans compter la liste interminable de rappels qui nécessitait des visites répétées au concessionnaire. Il faut donc se croiser les doigts afin que cette nouvelle mouture soit plus fiable. Heureusement, la voiture est aujourd’hui plus frugale, et s’accompagne d’une garantie sérieuse qui devrait rassurer les acheteurs.

    8.0Très bien
  • Conclusion

    La Chevrolet Cruze est-elle armée pour battre la très nombreuse compétition? Difficile à dire. Plusieurs lui préféreront une Civic ou une Elantra, ou encore une Golf plus dynamique. Maintenant, la Cruze possède aujourd’hui de solides arguments pour se défendre, et peut assurément se retrouver dans l’arène des meneuses du segment. Ne reste en fait qu’à rétablir une confiance qui a été passablement échaudée ces dernières années.

Configuration et prix

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Offres et promotions

Voitures similaires

-- experts | -- usagers [0]

Forte

2016

De 15 995 $
PDSF

7.5 experts | -- usagers [0]

Fusion

2016

De 23 249 $
PDSF

8.0 experts | -- usagers [0]

De 24 990 $
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN