Évaluations

Soumettez une évaluation

Évaluation basée sur la version: 2016 Ford Flex Edition limitee 4 portes a traction integrale avec Ecoboost

7.5

Ford Flex 2016 : bientôt à la retraite?

Par Vincent Aubé

24 Mai 2016

Apparu en 2008 en tant que modèle 2009, le Ford Flex est venu remplacer la défunte fourgonnette Freestar de Ford. Évidemment, sa forme particulière se démarquait dans cet océan de nouveaux multisegments qui poussaient comme des champignons à ce moment précis des années 2000.

Après tout ce temps, la boîte familiale de Ford n’a que peu évolué, du moins à l’extérieur, grâce à un design intemporel. Le hic, c’est que ce véhicule à caractère familial ne se vend plus aussi bien qu’à ses débuts, et ce, malgré plusieurs qualités qui lui sont propres. Pourtant, le Flex est unique en son genre, un argument qui devrait être suffisant pour attirer les foules. Malheureusement, il y a aussi l’obstacle du prix et le Flex est loin d’être abordable. Dans le cas qui nous intéresse, cette version Limited 2016 commande l’astronomique somme de 56 849 $.

Avantages et inconvénients

  • + Sièges confortables
  • + Tenue de route
  • + Accélération
  • - Qualité d'assemblage
  • - Prix élevé
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    Le Ford Flex est l’un de ces véhicules au design si unique qu’il est impossible de le confondre pour quoi que ce soit d’autre. Avec sa silhouette qui a plus de points en commun avec un réfrigérateur que celle d’une Ferrari des années 60, le Flex ressort du lot dans la circulation lourde. Bien campé sur ses jantes surdimensionnées, le multisegment de Ford adopte un bouclier plus agressif, sa grille de calandre ayant délaissé l’ovale bleu il y a quelques années déjà au profit de cette bande noire et des lettres F-L-E-X sur le bout du capot.

    Les arêtes pratiquées sur les flancs sont également à souligner. Quant à la portion arrière, elle se fait très verticale, à l’image du reste du véhicule d’ailleurs. En version noire et blanc, le Flex Limited 2016 ne manque pas de charisme, bien que d’autres combinaisons soient aussi intéressantes. Mentionnons tout de même que la qualité d’assemblage extérieur laisse à désirer sur un véhicule de ce prix. Les portières étaient mal alignées, ce qui est assez surprenant après tant d’années de production.

    8.5Très bien
  • Intérieur

    La familiale Ford repose sur la même plateforme que la Ford Taurus ou le Ford Explorer (pour ne nommer que ceux-là). Voilà qui explique le confort « à l’américaine » qui règne à bord. L’espace aux deux premières rangées est très généreux et la mollesse des sièges est idéale pour les longs trajets. La troisième rangée qui se replie à l’aide d’un simple bouton est une belle addition, mais l’espace y est plus restreint. Le Flex Limited a beau regorger de fenestration, l’addition d’un toit panoramique Vista (avec trois fenêtres et un toit ouvrant) contribue à illuminer la cabine. Les deux dernières rangées de sièges peuvent se replier afin d’accueillir des objets plus longs, mais à ce compte, le Flex n’est pas aussi versatile qu’une fourgonnette Grand Caravan de Dodge.

    À l’avant, la planche de bord ne ressemble à aucun autre véhicule de la gamme Ford, la conception du Flex remontant à plusieurs années. Les fonctions sont faciles à trouver, même si ces commandes tactiles demandent au conducteur de quitter la route des yeux. La position de conduite est quant à elle excellente et, contrairement à la plupart des multisegments de cette taille, au volant du Flex, on a vraiment l’impression de conduire une berline.

    7.5Bien
  • Technologie

    La version prêtée pour ce bref essai pouvait compter sur le moteur optionnel, soit un V6 biturbo Ecoboost livrant la bagatelle de 365 chevaux-vapeur et 350 lb-pi de couple. Relié à une transmission automatique à six rapports et un rouage intégral, ce Flex n’est rien d’autre qu’une Taurus SHO en version familiale… ou presque! Je l’ai déjà mentionné dans le passé : le Flex Limited Ecoboost représente une arme de prédilection idéale pour surprendre les amateurs à la piste d’accélération. Comme véhicule discret capable d’humilier quelques sportives, il ne se fait pas mieux!

    8.0Très bien
  • Conduite

    Face à la concurrence, le Flex n’a certainement pas le côté « hors route » de certains protagonistes. En revanche, cette position plus près du sol lui confère un avantage indéniable en matière de tenue de route. Oui, cette boîte sur roues est capable de suivre la cadence sur une route sinueuse. Évidemment, le Flex n’a rien à voir avec une Mustang GT, mais son assurance est indéniable lorsque les courbes se mettent de la partie.

    Malgré son agilité, le Flex n’est pas inconfortable, la suspension ayant été calibrée pour garder ses occupants dans le plus grand confort. Il faut tout de même être conscient du gabarit du véhicule. Quant au potentiel d’accélération du Flex, disons que le poids important du véhicule handicape les premiers centièmes de secondes, mais une fois que les turbocompresseurs se mettent à révolutionner, cette familiale décolle de manière explosive!

    8.5Très bien
  • Valeur

    Là où le bât blesse, c’est au moment de passer à la caisse. Le Ford Flex n’a pas beaucoup de points en commun avec la fourgonnette Dodge, à part peut-être le côté familial. Le Flex n’est pas donné, même en version de base à traction avant. Alors, vous pouvez vous imaginer que cette livrée équipée au possible demeure une rareté sur nos routes. À un prix qui surpasse le cap des 60 000 $ avec les taxes et les frais de transport, le Flex Limited n’a rien d’une aubaine.

    7.0Bien
  • Conclusion

    Le constructeur osera-t-il ramener son curieux multisegment? Il y a fort à parier que non. Le prolongement de la vie du modèle est un indice de ce qui s’en vient : son retrait de l’alignement.

Configuration et prix

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Offres et promotions

Voitures similaires

-- experts | -- usagers [0]

MKT

2016

De 50 900 $
PDSF

8.0 experts | -- usagers [0]

Pilot

2016

De 35 590 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

MDX

2016

De 53 250 $
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN