Évaluations

Soumettez une évaluation

Évaluation basée sur la version: 2017 GMC Acadia Traction intégrale 4 portes Denali

7.5

GMC Acadia 2017 : une cure minceur bienvenue

Par Daniel Rufiange

31 Août 2016

En 2007 l’Acadia se pointait au sein de la famille GMC. La même année, l’Outlook voyait le jour chez Saturn. L’année suivante, l’Enclave se pointait chez Buick, puis Chevrolet accouchait du Traverse en 2009. Qu’ont en commun ces quatre véhicules? Ils sont identiques, mis à part leur décoration.

La pratique des doublons, GM semble l’avoir inventé. Avec l’exemple que l’on vient de citer, on était allé trop loin.

Le produit de Saturn est disparu avec la bannière, mais jusqu’à l’an dernier, on retrouvait toujours les trois autres au catalogue.

GMC est à revoir sa stratégie en matière de VUS. Le tout se traduit par un changement d’importance au sein de la famille. Ce dernier, c’est bien sûr l’arrivée d’une nouvelle génération d’Acadia, mais en fait, on ne devrait même pas traiter la chose ainsi.

En perdant 7,2 pouces en longueur et en héritant d’une nouvelle plateforme, on parle ici d’un tout nouveau produit.

On a seulement conservé le nom parce que les ventes de l’Acadia surpassent celle de l’Enclave et du Traverse.

Avantages et inconvénients

  • + Sièges confortables
  • + Douceur de roulement
  • - Prix élevé
  • - Consommation décevante (V6)
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    C’est donc un VUS plus compact que l’on retrouve, mais n’abusons pas de ce terme. L’Acadia peut toujours recevoir un maximum de sept personnes. En fait, pour vous illustrer le tout, imaginez un véhicule dont la taille se situe entre le modèle Terrain et l’ancienne version de l’Acadia.

    À l’arrière, les traits reprennent des formes que l’on retrouve ailleurs dans la famille de produits, notamment chez ce Terrain. C’est à l’avant qu’on a eu la meilleure idée en accouchant d’une grille prédominante, mais pas encombrante. Les phares qui l’accompagnent ont été soigneusement dessinés pour donner une allure enjouée au facies.

    HeapMedia395068

    Notez que deux grilles différentes pourront être greffées à l’avant de l’Acadia; la version Denali profite d’un traitement différent au style nettement plus chic. Des roues de 17, 18 ou 20 pouces équipent les modèles, selon la déclinaison choisie.

    8.0Très bien
  • Intérieur

    Lorsqu’on fait le tour des produits de la grande General Motors, on peut y voir le meilleur et le pire. Heureusement, cette fois, on y a retrouvé quelque chose de vraiment bien. D’abord, la présentation est fort jolie. L’ADN de la marque a été conservé alors qu’on y est allé d’une console centrale massive, très masculine. L’agencement des matériaux et des surfaces est aussi très bien et les modèles profitant d’approches à deux tons se démarquaient avantageusement du lot. Même le faux bois se marie bien à l’ensemble, ce qui n’est pas toujours le cas.

    HeapMedia395075

    À bord de la version All Terrain, c’était aussi concluant. Ne manquaient qu’à cette invitation médiatique les versions de base. Espérons qu’on ne nous réserve pas de mauvaises surprises de ce côté. Il y a parfois un monde de différence entre la qualité que l’on retrouve dans un modèle d’entrée de gamme et un tout garni chez GM.

    À l’arrière, l’aménagement permet d’accueillir confortablement les passagers trois, quatre et cinq, selon la configuration. Lorsqu’on invite des gens à la troisième rangée, le niveau de confort en prend pour son rhume, mais ça conviendra aux personnes de petite taille.

    Une bonne note pour la configuration du tout lorsque les sièges sont rabattus; il est possible d’obtenir un plancher totalement plat.

    8.0Très bien
  • Technologie

    Deux moteurs vont servir ce nouvel Acadia. Dans un premier temps, un 4-cylindres de 2,5 litres, dont les prestations sont de 193 chevaux et 188 livres-pieds de couple, viendra servir les variantes SLE. Malheureusement, nous n’avons pu conduire des versions équipées de ce dernier puisqu’il ne sera disponible que d’ici un mois environ.

    Ainsi, tous les modèles présents à cette présentation étaient gâtés d’un V6 de 3,6 litres. Attention, nous dit GM, ce moteur n’a rien à voir avec celui qu’il remplace, même si la taille de la cylindrée est la même.

    Au menu, le nouveau venu propose 310 chevaux et 271 livres-pieds de couple et la capacité d’atteler 4000 livres à l’arrière, à condition d’opter pour l’ensemble remorquage. Il est jumelé à une boîte automatique à six rapports dont le travail s’est montré irréprochable lors de ce premier contact.

    Pour ce qui est du rouage intégral, il est intéressant de noter qu’on retrouve deux systèmes différents, soit qu’on opte pour un modèle All Terrain ou tout autre de la gamme. La version plus sportive reçoit en effet un système à quatre roues motrices à double embrayage qui, résumé simplement, maximise l’adhérence hors des sentiers battus. À cela s’ajoute un sélecteur à la console centrale, lequel nous permet de choisir parmi différents modes de conduite (2RM, 4RM, sport, etc.)

    8.0Très bien
  • Conduite

    Malgré tout l’attirail qu’il reçoit, on nous l’avoue candidement chez GM, la clientèle visée n’est pas celle à la recherche des routes les plus inhospitalières à emprunter le week-end venu. La version All Terrain s’adresse cependant à ceux qui aiment s’aventurer hors des sentiers battus, mais pas trop accidentés. Sur la route, le comportement de la suspension de cette version nous est apparu un peu plus sec, mais le niveau de confort est demeuré au rendez-vous en tout temps.

    HeapMedia395082

    À bord des autres modèles, c’est la douceur de roulement et le confort qui ont prédominé l’expérience. On peut ajouter à cela un solide aplomb en virage, résultat d’une géométrie de suspension bien réglée.

    On ne parle pas d’un VUS Sport ici, mais il a les outils pour suivre une cadence agressive sur chemin sinueux.

    En terminant, un mot sur les cotes de consommation. GMC nous annonce une moyenne de 10,2 litres au 100 km pour le moteur 4-cylindres, 11,3 litres pour le V6.

    7.5Bien
  • Valeur

    L’Acadia se décline en quatre versions, soit SLE (1 et 2), SLT (1 et 2), All Terrain et Denali. Si le prix des premières s’avale plus facilement, celui de la version Denali fait grincer des dents. Le premier modèle essayé lors du lancement médiatique affichait une note de 62 000 $.

    Sérieux?

    Le prix de base d’une version SLE à deux roues motrices est de 34 995 $. Ça grimpe à 54 695 $ pour une version Denali.

    6.5Ok
  • Conclusion

    Au niveau du style, de la finition et du rendement, le nouveau Acadia nous a convaincus. Cependant, nous devons y aller de certaines réserves.

    D’abord, nous n’avons pu mettre la main sur les versions de base. Qu’en est-il des variantes à moteur 4-cylindres, tant au niveau de leur comportement que de la qualité des matériaux à bord?

    Aussi, au lancement de l’ancien Acadia, le dossier de fiabilité avait été atroce au cours des premières années. Voilà un élément qui sera à surveiller.

    Enfin, il y a le prix des versions plus huppées, beaucoup trop salé.

    Bref, si j’étais acheteur, j’attendrais peut-être une année ou deux avant de signer un contrat. Si vous devez agir, la location est pour l’instant la seule voie viable.

Configuration et prix

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Offres et promotions

Voitures similaires

-- experts | -- usagers [0]

De 32 199 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

A4 allroad

2017

De 47 600 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

MKX

2017

De 48 000 $
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN