Évaluations

Évaluation basée sur la version: 2018 GMC Terrain SLT diesel 4 portes TI

8.0

GMC Terrain 2018 : 5 trucs à retenir sur l'option diesel

Par Vincent Aubé

15 Avr 2018

Le mot diesel est presque devenu tabou depuis que le scandale des motorisations TDI, mieux connu sous l’expression « Dieselgate », a éclaté en 2015. S’il est vrai que le groupe Volkswagen semble abandonner pour de bon l’idée de commercialiser ce type de moteurs en Amérique du Nord, d’autres joueurs souhaitent récupérer les parts de marché laissées vacantes par la disparition des modèles TDI.C

C’est le cas de GMC, la division camions de GM, qui ajoute l’option diesel à son GMC Terrain de deuxième génération – une stratégie observée chez le jumeau de plateforme, le Chevrolet Equinox.

Comme c’est le cas depuis que les deux modèles d’utilitaires existent, le modèle GMC se veut un brin plus dispendieux à l’achat en raison d’un équipement légèrement supérieur… et peut-être même d’un design plus agressif. À ce compte, c’est aux consommateurs de décider s’ils préfèrent l’approche plus traditionnelle de Chevrolet ou celle plus «macho-techno» de GMC.

J’ai récemment pu conduire un GMC Terrain SLT à moteur diesel pendant une semaine hivernale, afin de voir si cet ajout au sein de la gamme est intéressant ou non. Pour mieux vous y retrouver, voici 5 trucs à retenir sur le nouveau venu.

Avantages et inconvénients

  • + Consommation de carburant
  • + Tenue de route
  • + Aménagement intérieur
  • + Conception moderne
  • + Style distinctif et réussi
  • + Motorisation intéressante
  • + Rapport équipement/prix
  • + Technologies
  • - Qualité de fabrication et de finition
  • - Puissance
  • - Maniement du levier de vitesse
  • - Position du levier de vitesse
  • - Historique de fiabilité
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    On a trouvé le GMC Terrain très «macho-techno»

    On ne peut pas accuser les designers de la marque GMC de suivre la ligne directrice du mouvement des VUS; la silhouette du GMC Terrain est singulière au possible.

    Le bouclier est plutôt intimidant avec sa grille de calandre et ces phares en forme de crochets. À l’arrière, c’est le même constat avec les feux de position, tandis que la fenestration vers l’arrière rétrécit sans toutefois révéler de pilier, une recette déjà observée chez Nissan, notamment.

    Une chose est sûre: le nouveau GMC Terrain 2018 ne ressemble, mais absolument pas, au Chevrolet Equinox avec lequel il partage sa plateforme.

    HeapMedia482349

    7.5Bien
  • Intérieur

    On a trouvé la boîte de vitesse mystifiante

    Si l’ancienne génération du modèle – GMC ou Chevrolet – souffrait d’une abondance de plastiques de qualité douteuse, la refonte du VUS a grandement aidé à rehausser l’impression lorsqu’on monte à bord. La planche de bord, par exemple, est recouverte d’un matériel souple, tandis que les écrans d’information sont parmi les meilleurs de l’industrie – tant pour leur facilité d’utilisation que pour leur affichage.

    Malheureusement, l’assemblage n’est pas aussi uniforme qu’il en a l’air. Sur le modèle prêté pour quelques jours, la «casquette» au-dessus de l’écran central pouvait carrément être soulevée, tandis que certains plastiques présentaient encore des arêtes coupantes ou mal finies.

    On sait tous que le GMC Terrain est un VUS abordable, mais lorsque ce dernier affiche un prix de 38 790$ avant les frais de livraison et les taxes, le consommateur est en droit de s’attendre à un niveau raisonnable de qualité.

    HeapMedia482362

    Par ailleurs, les concepteurs ont voulu donner au GMC Terrain un avantage entre les deux sièges de la première rangée: en faisant appel à un système de boutons pour la boîte de vitesses – au lieu du levier traditionnel employé à bord du Chevrolet Equinox – le représentant de GMC libère ainsi un peu (plus) d’espace de rangement. Du coup, la disposition des portes-gobelets est plus symétrique et la molette pour sélectionner le type de motricité voulue est facile d’accès.

    Le hic dans cette solution, c’est qu’il faut constamment regarder vers le bas de la planche de bord pour s’assurer de sélectionner la bonne commande à cette moderne boîte de vitesse. Le bon vieux levier est peut-être plus ancien, mais tout le monde sait comment l’utiliser et ce, les yeux fermés!

    7.0Bien
  • Technologie

    On a enregistré un beau 8,1L/100km

    Lorsque le mot diesel est prononcé, c’est tout de suite l’économie à la pompe ou, mieux encore, l’autonomie entre les pleins qui revient à l’avant-plan. Et cela s’avère pour ce VUS de taille compacte: la moyenne enregistrée de 8,1 L/100 km est certes un tantinet plus que les données de consommation fournies par GMC (7,4 L/100 km), mais bon, disons que le pied droit a ambitionné à quelques reprises…

    C’est que, voyez-vous, le moteur quatre cylindres turbodiesel de 1,6 litre a beau être généreux au niveau de couple (avec 240 lb-pi), la puissance de ce dernier est un peu juste à 137 chevaux.

    HeapMedia482371

    Si cette livrée diesel du GMC Terrain est clairement la plus frugale, ça n’empêche pas le moteur de base, le «petit» quatre cylindres turbo à essence (1,5L), d’être très exemplaire à ce chapitre, avec une consommation moyenne annoncée de 9L/100 km. En effet, contrairement au modèle diesel qui mise sur une boîte automatique à six rapports, la boîte de vitesses retenue pour la version à essence est l’unité à 9 rapports – rappelons que plus les rapports sont nombreux, plus la consommation en carburant s’en ressent positivement.

    8.5Très bien
  • Conduite

    On le trouve (encore plus) rassurant

    Le GMC Terrain de première génération était peut-être décevant dans la colonne de la qualité et ça laissait à désirer sous le capot, mais en revanche, son châssis était suffisamment rigide pour autoriser une conduite rassurante.

    La bonne nouvelle, c’est que le nouveau GMC Terrain 2018 est encore plus solide à conduire au quotidien. Le châssis en est une (bonne) cause, mais aussi la fermeté de la suspension et… même la direction, qui affiche une belle dose de précision.

    HeapMedia482350

    8.0Très bien
  • Valeur

    On trouve qu’il est le «juste milieu»

    À un prix de départ de 38 300$, le GMC Terrain SLT Diesel 2018 n’est pas exactement un véhicule abordable, surtout quand on pense au modèle de base qui commande (quand même!) la somme de 30 300 $, avant les frais de livraison.

    Mais il faut savoir que ce modèle de base n’a pas l’option diesel (un moteur qui, traditionnellement, coûte plus cher à fabriquer qu’un moteur à essence) et, surtout, ne compte que sur deux roues motrices avant.

    Voilà qui nous fait dire que l’édition SLT du GMC Terrain représente, avec son moteur diesel et sa traction intégrale, un juste milieu entre les modèles de base et le niveau haut de gamme Denali. Ce dernier, avec son moteur à essence turbo de 2,0L, s’affiche à 41 800$.

    HeapMedia482352

    8.0Très bien

Configuration et prix

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Offres et promotions

Voitures similaires

7.5 experts

Equinox

2018

De 25 445 $
PDSF

-- experts

Crosstrek

2018

De 23 695 $
PDSF

-- experts

Tucson

2018

De 24 999 $
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN