2017 Honda Honda Civic

N/D PDSF
Années: 2017
Sélectionner une année:
Version: Type R
Sélectionner une version
Comparer toutes les versions

Évaluations

Évaluation basée sur la version:

2017 Honda Honda Civic Type R
Version(s) évaluée(s)

9.0

Honda Civic Type R 2017 : ça donne envie de s'acheter une calotte!

Par Vincent Aubé

29 Sept 2017

L’écusson Type R est à Honda ce que Nismo est à Nissan ou M à BMW. Pour les puristes de la marque, la lettre rouge représente le nec plus ultra de l’ingénierie Honda. Depuis l’introduction de la lettre sur le coffre de la Honda NSX en 1992 au Japon, seule l’Acura Integra Type R a pu satisfaire les amateurs les plus exigeants de la marque, un modèle qui fait encore aujourd’hui l’objet d’un culte. Jetez un coup d’œil aux prix des exemplaires en vente sur le web, vous comprendrez!

Depuis, pas moins de 10 modèles ont précédé celle qui nous intéresse particulièrement en cette fin d’année 2017 : la Honda Civic Type R. En Europe ou en Asie, la venue d’une nouvelle Type R représente déjà une excellente nouvelle, mais en Amérique du Nord, le bolide reconnaissable par son immense aileron arrière est un baume pour tous ces aficionados de la petite voiture compacte capable de révolutionner dans les hautes sphères du régime-moteur.

Non seulement la Type R vient s’insérer aux côtés des Ford Focus RS, Volkswagen Golf R et Subaru WRX STi de ce monde, mais elle démontre une fois de plus qu’il est possible de concocter une sacrée bonne machine de performance à partir d’une plateforme grand public.

Portrait d’une voiture de course légale pour la rue, une citation empruntée à Honda qui décrit sa nouvelle bombe ainsi.

Avantages et inconvénients

  • + Tenue de route sur la piste
  • + Mécanique raffinée
  • + Boîte manuelle
  • + Freinage
  • - Visibilité arrière
  • - Suspension sèche
  • - Insonorisation
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    Au même titre que la version qui la précède, la nouvelle Type R est uniquement basée sur le châssis bicorps, la voiture étant assemblée à l’usine britannique de Swindon. Certains d’entre vous se rappelleront peut-être la Civic SiR des années 2000. Cette petite « hatchback » était justement une version moins extrême de la Type R européenne et provenait également de cette usine européenne.

    La nouvelle Type R ne fait pas dans la dentelle à l’extérieur, le bouclier étant plus agressif que jamais avec son capot doté d’une prise d’air, les ouvertures dans le pare-chocs étant également élargies, tandis que l’aileron boulonné près du sol confirme la mission de cette Civic spéciale.

    Les ailes avant élargies vendent également la mèche sur les capacités de la voiture à roues avant motrices. Et que dire de ces jantes de 20 pouces (!) noires enveloppées par des pneumatiques aussi minces que possible?

    Évidemment, l’élargissement des voies se poursuit à l’arrière, avec ce contour d’aile arrière qui se prolonge jusqu’à la base du pare-chocs arrière. Vous aurez deviné que le spectacle se poursuit à l’arrière, le diffuseur accueillant en plein centre un trio de tuyaux d’échappement – le plus petit ayant pour but d’atténuer la sonorité dégagée par la mécanique 4-cylindres turbo. Quant à cet immense aileron, doit-on rappeler sa présence? Pour l’année-modèle 2017, la Type R canadienne n’est disponible qu’en deux coloris, soit Blanc victoire ou Noir Cristal nacré. Nos voisins américains sont plus chanceux à ce niveau, marché plus important oblige!

    7.5Bien
  • Intérieur

    Comme toutes ces versions survitaminées reposant sur des plateformes de voitures grand public, la Civic Type R entreprend son périple sur la chaîne de montage en tant que voiture compacte à hayon. L’habitacle a donc plusieurs points en commun avec la cinq portes. Heureusement, le développement de la Civic la plus rapide de l’histoire a obligé les ingénieurs à considérer des solutions plus sérieuses pour retenir les occupants en place lorsque le tracé se tortille. Les baquets de la première rangée sont aussi enveloppants qu’ils sont rouges et pour avoir abordé des virages secs à quelques reprises, je peux vous dire qu’ils retiennent merveilleusement bien.

    Bien entendu, la Type R a droit à quelques artifices sur la planche de bord, les deux places arrière ou même les panneaux de portière, mais rien pour effrayer la clientèle visée. Le volant est lui aussi fort agréable à tenir en main, idem pour le pommeau du levier de vitesses de l’excellente boîte manuelle. Les plus fins auront peut-être déjà remarqué la présence d’une plaque rivetée en place, celle-ci indiquant sa position dans la production. La voiture que vous apercevez était la 23e seulement… au monde!

    8.5Très bien
  • Technologie

    Pour faire face à la musique – la concurrence est féroce dans ce créneau des super bombes –, le constructeur n’avait pas droit à l’erreur. Comme vous pouvez le constater depuis quelques mois, Honda se tourne massivement vers la turbocompression et la Type R ne fait pas exception à la règle, le bloc de 2,0-litres turbo boulonné sous le capot de la voiture développant pas moins de 306 chevaux-vapeur en puissance et un couple tout aussi gargantuesque de 295 lb-pi. L’engin est relié à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports rapprochés, la seule disponible.

    Contrairement à ses rivales du segment, la Civic Type R ne fait confiance qu’à ses deux seules roues avant motrices. Pour pallier l’effet de couple ressenti lors des fortes accélérations, le différentiel à glissement limité fait déjà du bon travail, mais les ajustements apportés à la suspension avant contribuent également à réduire ce comportement un peu plus bestial lorsque le pied droit s’enfonce dans le plancher.
    Et, pour garantir une tenue de route à la hauteur de l’écusson, le système Agile Handling Assist qui freine légèrement les roues intérieures en virage a lui aussi été révisé pour ce modèle.

    9.0Excellent
  • Conduite

    C’est bien beau toutes ces données techniques, mais la portion la plus importante de cette critique se trouve derrière le volant. Pour voir de quel bois elle se chauffe, rien ne vaut une bonne balade sur une route sinueuse de la Belle Province… si vous n’avez pas accès à un circuit fermé bien sûr!

    Car la première impression que cette voiture donne est qu’elle est taillée pour la piste. Sa suspension est raide au possible – les routes québécoises n’aident pas –, la mécanique pousse fort lorsque le turbo entre en action et le freinage est franchement plus mordant que dans une Civic Si.

    La bonne nouvelle, c’est que la Type R est aussi docile au quotidien que la Civic sur laquelle elle est basée. L’embrayage a beau être plus lourd, la boîte de vitesses est à la portée de n’importe quel novice, tandis que la direction électrique s’ajuste selon la vitesse du bolide. En ville, la Type R est presque aussi maniable, son rayon de braquage étant toutefois handicapé par ces énormes jantes de 20 pouces.

    Le fait que la Civic Type R ne soit pas munie d’un rouage intégral refroidira peut-être quelques consommateurs intéressés. Toutefois, je crois plutôt qu’en choisissant cette voie, Honda ne brise pas le moule des générations précédentes. Il est vrai qu’une forte accélération va causer un minime effet de couple sur le volant, mais c’est tout à fait contrôlable. Disons que par rapport à la défunte Dodge Caliber SRT4 qui obligeait presque le conducteur à investir dans un entraînement rigoureux au gym, la Civic Type R a l’air d’un ange!

    Honda se joint également à la fête en matière d’électronique. En effet, la touche située à droite du levier de vitesses propose trois modes de conduites (Confort, Sport et R). Au jour le jour, les deux premiers sont amplement suffisants pour s’amuser. Le mode R est un peu trop extrême pour une utilisation régulière. La suspension est trop rigide, tandis que les réactions de la mécanique sont explosives. Sur un circuit toutefois, le mode R est celui qu’il faut sélectionner.

    9.0Excellent
  • Valeur

    À un prix de départ de 42 641 $ (avec frais de livraison), la Type R est dans la lignée des autres compactes de haut niveau, à l’exception de la Ford Focus RS, plus chère. Et, à ce prix, le jeune étudiant qui peine à joindre les deux bouts n’est clairement pas dans la mire du constructeur même si cette Civic est souvent associée au « p’tit jeune à la calotte à l’envers ».

    8.5Très bien
  • Conclusion

    Il y a un peu plus d’une décennie, une certaine Subaru WRX STi est venue combler un besoin auprès des amateurs de voitures compactes de haute performance. Depuis, Mitsubishi a commercialisé son Evolution, Volkswagen a déjà deux générations de la Golf R derrière la cravate et Ford a accepté l’invitation avec sa Focus RS. Honda est le dernier constructeur à prendre part à ce festival de la performance turbocompressée et force est d’admettre qu’il complique grandement la tâche des consommateurs qui lorgnaient déjà de ce côté.

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Voitures similaires

7.5 experts

MKZ

2017

N/D
PDSF

-- experts

Sonic

2017

N/D
PDSF

7.5 experts

Sportage

2017

N/D
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN