Évaluations

Soumettez une évaluation

Évaluation basée sur la version: 2017 Infiniti QX30 Traction avant, 4 portes, Sport

8.5

Infiniti QX30 2017 : prendre les devants

Par Antoine Joubert

23 Août 2016

C’est suite au partenariat d’affaires négocié en 2011 entre Daimler-Benz et le groupe Renault-Nissan, que l’élaboration de la QX30 a pris naissance. Il s’agit d’ailleurs du premier véhicule conçu conjointement par ces deux constructeurs, qui découle de cette entente. Évidemment, Infiniti cherche à gagner des parts de marché. Et pour ce faire, rien de mieux que de se coller aux Allemands qui pour l’heure, demeurent chefs de file dans le segment des véhicules de luxe.

Depuis quelques années, les multisegments urbains de luxe ont la cote. La popularité grandissantes des BMW X1 et Mini Countryman le prouvent ardemment, ce qui explique pourquoi Audi a rapidement réagi en proposant sa Q3. L’an dernier, c’était au tour de Mercedes-Benz de joindre les rangs avec la GLA, laquelle sert d’ailleurs de base pour notre sujet.

Avantages et inconvénients

  • + Design sublime
  • + Agrément de conduite
  • + Présentation intérieure
  • - Pas de version QX30 S à traction intégrale
  • - Rendement parfois saccadé de la boîte automatique
  • - Espace arrière limité
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    Si la QX30 reprend plusieurs éléments de Mercedes-Benz, on ne peut en dire autant de la ligne, qui lui est propre. Le design audacieux et fort réussit et s’inspire d’ailleurs du concept Etherea qui avait été dévoilé à Genève en 2011. Initialement conçu pour répliquer à l’Audi A3 Sportback, ce concept a par la suite pris un léger changement de direction. Il faut dire qu’ailleurs dans le monde, la QX30 est nommée Q30 et vendue comme une voiture de luxe compacte à hayon. Une stratégie tout à fait logique, mais plus difficilement applicable au marché nord-américain.

    Chez nous, trois déclinaisons de la QX30 sont proposées. Une version de base à roues motrices avant, puis une seconde plus sportive, la S, laquelle se distingue par sa suspension abaissée, ses jantes de 19 pouces, ses pare-chocs plus agressifs, sa présentation monochrome et par l’absence de rails de toit. Et finalement, le modèle AWD, qui sera vraisemblablement le plus populaire, affichant un look plus aventurier et appuyé sur une suspension rehaussée de 30 millimètres par rapport au modèle de base.

    9.0Excellent
  • Intérieur

    La QX30 n’a pas été conçue pour une vocation familiale. Les places arrière sont étroites et le manque de dégagement au niveau des épaules rappelle son format compact. Le coffre est cependant plus généreux que chez certains rivaux, avec un volume annoncé à 543 litres. Quant aux sièges avant, ils proviennent directement de la GLA, mais reçoivent selon la version un recouvrement bien distinct, qui s’apparente davantage à ce qu’Infiniti propose dans ses autres modèles. Sachez d’ailleurs que toutes les versions de la QX30 ont droit à une sellerie de cuir véritable, ce pour quoi vous devrez débourser un supplément du côté de la Mercedes-Benz GLA.

    Le poste de conduite est lui aussi bien distinct de celui de la GLA. Oh certes, on y retrouve plusieurs leviers et commutateurs, ainsi qu’un volant provenant du partenaire allemand, mais là s’arrêtent les similarités. Maintenant, le poste de conduite est unique et se démarque non seulement par son design audacieux, mais également par le bel agencement des teintes et des matériaux. Infiniti a également choisi d’y intégrer un écran de 7 pouces dont l’interface est similaire à celle retrouvée sur la berline Q50. Un avantage non négligeable par rapport au système de Mercedes-Benz, complexe, et loin d’être aussi ergonomique.

    8.0Très bien
  • Technologie

    Vous ne serez pas surpris d’apprendre que la QX30 reprend l’essentiel des éléments mécaniques et structuraux de la Mercedes-Benz GLA. Et non, pas de version haute performance comparable à la GLA45 AMG. On ne propose pour l’heure qu’un seul groupe motopropulseur, issu de la GLA250. Ainsi, même moteur 2,0 litres turbocompressé et même boîte séquentielle à double embrayage prennent place dans un châssis qui est lui aussi totalement similaire. Le rouage intégral 4Matic est également repris, lequel ne fait toutefois pas appel à la même nomenclature. Fait à noter, ce système est de type réactif et privilégie d’abord l’utilisation des roues motrices avant pour rapidement acheminer jusqu’à 50% du couple sur l’essieu arrière, lorsque le besoin se fait sentir.

    8.5Très bien
  • Conduite

    Conduire une Mercedes-Benz vêtue d’une robe Infiniti est une expérience curieuse. Le chroniqueur que je suis, habitué de conduire des véhicules de toute sorte, s’en est même trouvé dérouté. Il faut dire que les technologies à bord rappellent les produits Infiniti jusque dans les moindres détails, alors que d’autres vous laissent l’impression d’une Mercedes-Benz. Par exemple, vous composerez avec l’interface de navigation de Nissan/Infiniti, et enclencherez le régulateur de vitesse d’une Mercedes-Benz, un peu comme si vous passiez d’un modèle à l’autre.

    Le résultat est néanmoins charmant, puisqu’on fait appel aux meilleurs éléments des deux partis. Conséquemment, on profite d’un équipement plus généreux et d’une finition supérieure, mais également d’un agrément de conduite typiquement Mercedes-Benz. Le moteur quatre cylindres de 2,0 litres livre donc ses 208 chevaux avec vigueur, et impressionne aussi par son rendement énergétique des plus raisonnables. La direction précise et l’efficacité des suspensions sont également palpables, permettent encore une fois d’obtenir du plaisir au volant. Seule la boîte séquentielle à double embrayage s’avère parfois agaçante, surtout en milieu urbain où les passages sont parfois saccadés. Cette observation est également notable sur les modèles Mercedes-Benz ainsi équipés.

    8.5Très bien
  • Valeur

    Au moment d’écrire ces lignes, les prix de la QX30 n’étaient pas encore dévoilés. Attendez-vous toutefois à ce qu’on soit plus agressif que chez Mercedes-Benz, du moins en matière d’équipement, et aussi à ce que la valeur de revente soit très élevée. Ce genre de produit est très prisé actuellement, aussi bien dans le neuf que dans l’usagé.

    7.5Bien
  • Conclusion

    Infiniti a pris les devants sur la concurrence japonaise et américaine en proposant un premier multisegment urbain de luxe. Acura pourrait bientôt réagir avec un véhicule qui, selon les rumeurs, serait baptisé CDX, ce qui n’a pas été confirmé. Mais au-delà de la compétition, Infiniti propose avec la QX30 un produit extrêmement sérieux, solide et hyper compétitif, qui pourrait non seulement faire mal à une concurrence future, mais aussi à la compétition germanique. Gageons également que ce produit permettra à une nouvelle clientèle de s’initier à la marque, tout en redorant davantage l’image d’un logo qui cherche toujours à gagner en noblesse.

Configuration et prix

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Offres et promotions

Voitures similaires

-- experts | -- usagers [0]

XC60

2017

De 42 000 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

Q3

2017

De 34 600 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

Edge

2017

De 33 199 $
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN