2017 Jaguar F-Pace

N/D PDSF
Années: 2017
Sélectionner une année:
Version: F-Pace S
Sélectionner une version
Comparer toutes les versions
Ajouter à ma liste de souhaits Comparer

Évaluations

Soumettez une évaluation

Évaluation basée sur la version: 2017 Jaguar F-Pace F-Pace S

8.0

Jaguar F-Pace 2017 : Coventry a succombé

Par Antoine Joubert

13 Juil 2016

Pourquoi les marques de luxe font-elles plus que jamais des affaires d’or? Bien sûr parce que le marché est plus grand, tout comme les marges de profit, mais aussi parce qu’on accepte aujourd’hui de fabriquer des VUS de luxe, même si le concept va à l’encontre de la philosophie d’origine du constructeur. Vous rappelez-vous le tollé que l’arrivée du Cayenne avait causé face à certains puristes de la marque Porsche? Maintenant, dites-vous que ce modèle a sauvé l’entreprise. Ce n’est donc pas un hasard si cette année, Bentley, Maserati et Tesla lancent tour à tour leur VUS respectif. Pourquoi Jaguar n’en ferait-elle pas autant?

Avantages et inconvénients

  • + Performances
  • + Style unique
  • + Agrément de conduite
  • - Fiabilité à prouver
  • - Distinction de puissance entre 35t et S
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    Évidemment, la firme de Coventry ne pouvait faire les choses à moitié en proposant un premier utilitaire. Il fallait d’une part attirer l’œil des amateurs pour hameçonner une toute nouvelle clientèle, mais aussi se distinguer radicalement des produits Land Rover, de mêmes familles. Avec le F-Pace, Jaguar est d’ailleurs convaincu qu’il n’existera aucun « cross-shopping » entre les deux marques, et ce même si la clientèle visée par le F-Pace et le Range Rover Evoque se ressemble.

    Personnellement, je vous avoue craquer complètement pour les lignes de cet utilitaire, qui donne l’impression de bouger telle une fusée, même lorsque immobile. Son museau massif, sa ligne de chute élancée et son ADN typique de voiture sport en font un VUS beaucoup plus aguichant que la plupart de ses rivaux. Conséquemment, et malgré des dimensions légèrement plus importantes, la comparaison avec le Porsche Macan est évidente.

    9.5Excellent
  • Intérieur

    Cette année, Jaguar effectue une double mise en lançant parallèlement le F-Pace et la berline sport compacte XE. Ces deux véhicules partagent une partie de leurs éléments mécaniques et structuraux, mais également plusieurs éléments intérieurs, dont le tableau de bord. Hélas, ce dernier ne constitue pas l’élément le plus accrocheur du produit. Élégant sans être impressionnant, il revêt des matériaux de belle facture, mais manque graphiquement d’attrait. Pour obtenir une ambiance plus chaleureuse, il faut donc se tourner vers l’éclairage d’ambiance, les garnitures esthétiques et le mariage des teintes, dans lequel Jaguar a toujours excellé.

    Heureusement, la position de conduite et les sièges sont exceptionnels. Les réglages multiples permettent évidemment d’optimiser le confort, mais également l’ergonomie générale. Celle-ci est d’ailleurs facilitée par un centralisateur informatique à écran tactile de 8 pouces, lequel pourra être remplacé par le système InControl Touch Pro* à écran de 10,2 pouces. Voilà une option qui risque d’attirer les technophiles, capables d’apprécier les innombrables fonctions d’un système somme toute très simple à utiliser. Vous en voulez encore plus? Alors, pourquoi ne pas opter pour la clé Loisirs*, laquelle vous permettra de verrouiller votre véhicule avec la clé régulière à bord, en ne conservant qu’un bracelet étanche vous permettant de plonger à l’eau et de pratiquer votre sport favori, sans crainte de perdre la clé.

    Bien sûr, qui dit VUS dit côté pratique, ce que le F-Pace est également en mesure d’offrir. Son volume cargo de 650 litres n’impressionne pas particulièrement, mais on peut rabattre la banquette à la façon 40/20/40 pour optimiser l’utilisation de l’espace.

    7.5Bien
  • Technologie

    Jaguar propose trois motorisations qui permettront de rejoindre une large clientèle. D’entrée de jeu se trouve un quatre cylindres turbodiesel de 2,0 litres produisant 180 chevaux, mais surtout 318 lb-pi de couple dès 1 750 tr-min. Non disponible au moment de l’essai, ce moteur pourrait certainement séduire une clientèle importante, qui appréciera son rendement quotidien, en dépit des performances moins exotiques. Autrement, l’acheteur aura le choix d’un V6 de 3,0 litres suralimenté, lequel se décline en deux versions, comme dans le cas des XE, XF et F-Type. Dans les deux cas, la puissance et la sonorité exaltante sont au rendez-vous, le second proposant toutefois quelque 40 chevaux supplémentaires, pour un total de 380.

    Dans tous les cas, une boîte ZF à huit rapports est offerte, laquelle fait aussi équipe avec un système de rouage intégral technologiquement très avancé. Ce dernier propose une répartition variable du couple, pouvant passer de 90% à l’essieu arrière à 90% vers l’avant. En condition de faible adhérence, une répartition égale de 50/50 assure cependant une traction optimale. À cela s’ajoute une gestion électronique de vectorisation du couple qui acheminera plus de puissance aux roues extérieures en virage, afin d’en optimiser la tenue de route.

    8.5Très bien
  • Conduite

    Le F-Pace est un véhicule déroutant. On le compare sur papier aux Q5, X3 et GLC de ce monde, mais le plaisir est tout autre. En fait, parce qu’il propose plus de puissance et d’agrément de conduite, il serait plus juste de l’associer au Audi SQ5 ou, encore une fois, au Porsche Macan. Curieusement, l’écart de performance entre la version 35t (340 ch) et la S (380 ch) est difficilement perceptible. Voilà sans doute un problème que Jaguar devra corriger pour satisfaire pleinement ceux qui acceptent de débourser davantage.

    Nerveux, dynamique et proposant une conduite à la carte qui permet également d’obtenir un bon confort, il impressionne aussi par une grande rigidité structurelle et par une sensation de qualité et de solidité très rassurante. Jusqu’ici, l’audible d’un craquement disgracieux au volant d’une Jaguar était hélas chose commune. À preuve, la conduite récente d’une berline XF qui ne faisait pas exception à la règle. Mais avec le F-Pace, rien. Est-ce que ce nouveau châssis composé à 80% d’aluminium contribuerait à cette réussite? Chose certaine, il permet une réduction de poids substantielle, surtout en comparaison avec les SQ5 et Macan, minimalement plus lourds d’au moins 130 kilos.

    9.0Excellent
  • Valeur

    De 49 900$ pour un modèle de base qui n’existe probablement que sur papier, vous pourrez passer à une facture de près de 90 000$ en ajoutant la totalité des options sur une version S. Cette facture vous semble salée? Peut-être, mais elle demeure plus compétitive que celle du Porsche Macan, sur lequel 15 000$ d’options n’est pas exagéré. Chose certaine, le F-Pace s’assure déjà une valeur de revente plus élevée que celle des voitures de la marque. Hélas, le temps nous dira si la fiabilité est au rendez-vous.

    6.0Ok
  • Conclusion

    À quand un utilitaire chez Aston Martin, chez Rolls-Royce? Ou pire, chez McLaren? Voilà la question que plusieurs se posent. Visiblement, les marques britanniques sont réticentes à plonger dans le monde des VUS. Or, le succès instantané du F-Pace prouvera une fois de plus qu’il s’agit de la solution pour remettre une marque sur le droit chemin. Après tout, faut-il rappeler que Jaguar ne réussissait l’an dernier qu’à n’écouler que 1 296 véhicules au pays, soit cinq fois moins que Volvo. Il était donc grand temps qu’on fasse quelque chose…

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Voitures similaires

-- experts | -- usagers [0]

Sonic

2017

N/D
PDSF

7.5 experts | -- usagers [0]

Sportage

2017

N/D
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

JUKE

2017

N/D
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN