Évaluations

Soumettez une évaluation

Évaluation basée sur la version: 2017 Mercedes-Benz Classe-E Berline 4 portes E300 4MATIC

8.0

Mercedes-Benz E 300 4MATIC 2017 : la plus avancée à ce jour

Par Vincent Aubé

26 Août 2016

Ottawa, Canada – Pour sa dixième génération débarquée chez nous il y a un peu plus d’un mois déjà, la Classe E de Mercedes-Benz entend repousser les frontières de la technologie. Déjà, l’ancienne livrée de cette berline de luxe n’avait rien à envier aux autres représentantes de la catégorie à cet égard, mais à partir de cette année, il est permis de comparer la berline médiane du constructeur allemand à sa grande sœur la Classe S, une limousine réputée pour son avancement technologique au fil de l’histoire.

La division canadienne de Mercedes-Benz avait convié la presse automobile à un premier contact de la nouvelle berline E 300 4MATIC 2017. À cette livrée munie d’un moteur 4-cylindres turbo s’ajoutera bientôt l’édition E 400 4MATIC (avec moteur V6 turbo) ainsi qu’une très attendue E 43 AMG 4MATIC (avec moteur V6 biturbo) qui ne sera qu’un prélude à l’explosive E 63 AMG attendue plus tard en 2017.

Mais revenons à la E 300 4MATIC 2017, si vous le voulez bien. Cette porte d’entrée à la gamme de la Classe E serait, aux dires du constructeur, un autre pas vers la voiture autonome. Il n’en fallait pas plus pour nous convaincre de nous rendre dans la Capitale nationale pour passer quelques heures au volant de cette nouvelle venue. Voici ce qui en est ressorti.

Avantages et inconvénients

  • + Sièges confortables
  • + technologies impressionnantes
  • + Économie d'essence
  • - Prix élevé
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    Contrairement au modèle qu’elle remplace, la nouvelle Classe E semble vouloir se fondre dans la circulation… tellement en fait qu’il est désormais difficile de déterminer s’il s’agit d’une Classe C ou même d’une Classe S. Disons qu’à bonne distance, l’exercice de reconnaissance est périlleux. Malgré ce trait de famille évident, après une inspection approfondie de la caisse, je dois l’avouer, c’est la Classe E qui présente les meilleures proportions, la fenestration étant en parfaite harmonie avec la hauteur de la ligne de caisse, un commentaire qui s’applique aussi aux porte-à-faux.
    HeapMedia394712

    Le bouclier est lui aussi très similaire à celui des autres berlines du groupe, quoique la découpe du pare-chocs se fait plus agressive à cause de l’ensemble AMG livré de série au Canada. Notez qu’il est possible d’opter pour un ensemble optionnel de Luxe disponible sans frais, celui-ci ajoutant la fameuse étoile d’argent sur le dessus du capot, en plus d’inclure une grille de calandre plus classique.

    7.0Bien
  • Intérieur

    Hiérarchie oblige, la nouvelle Classe E se doit d’être bien ficelée, surtout avec les standards établis par la « petite » Classe C. L’élément qui saute aux yeux à bord de ce salon sur roues est sans contredit cet écran allongé, une solution employée dans la Classe S depuis son introduction. À la manière d’une tablette tactile, cet écran affiche de manière claire et précise les informations du quotidien, rendant la vie du conducteur plus facile. Au lieu de séparer deux écrans (un derrière le volant et l’autre au centre du tableau de bord), Mercedes-Benz a décidé d’incorporer tout ce qui concerne la voiture ou son environnement dans un seul espace. Notez qu’il est également possible d’y naviguer à l’aide de la molette surmontée d’un pavé tactile situé entre les deux occupants.

    Vous en voulez plus? Le constructeur introduit des touches tactiles à même le volant, celle de gauche servant à « surfer » à travers les paramètres derrière le volant, celle de droite permettant quant à elle de fureter à travers les centaines d’options disponibles à l’endroit où se trouverait un écran de navigation plus conventionnel.

    Comme toute Mercedes-Benz qui se respecte, la nouvelle Classe E demeure un endroit où il fait bon de vivre. Le souci du détail se retrouve même dans la sellerie en cuir disponible en plusieurs coloris et motifs ou à travers les autres matériaux comme le bois à pores ouverts qui traverse la planche de bord par exemple. La qualité et le confort sont vraiment à l’honneur à bord de cette berline de luxe; le contraire aurait été étonnant!

    Les concepteurs ont également songé à inclure des commodités peu communes à bord comme l’accoudoir central chauffant (!) ou la prise de contrôle du siège du passager par le conducteur à l’aide d’un simple bouton (!!), et n’oublions surtout pas la ventilation des sièges avant disponibles en option en plus des baquets chauffants livrés de série.

    8.5Très bien
  • Technologie

    Avec les normes de consommation de plus en plus sévères, il est tout à fait normal de faire appel à de petites cylindrées pour mouvoir ces grandes berlines. De toute manière, la turbocompression permet de soutirer des chiffres de puissance et de couple tout à fait suffisants pour les déplacements quotidiens.
    HeapMedia394727

    Sous le capot de la Mercedes-Benz E 300 4MATIC, le 4-cylindres turbo de 2,0-litres de cylindrée développe une puissance de 241 chevaux-vapeur et un couple 273 livres-pied. Modernité oblige, le bloc fait appel à l’injection directe et à l’extinction du moteur à l’arrêt pour en augmenter son efficacité énergétique. Le bloc est accouplé à une boîte de transmission automatique à neuf rapports, celle-ci permettant le changement manuel des rapports, tandis que l’écusson 4MATIC sur le coffre confirme le rouage intégral de la berline. D’ailleurs, les véhicules Mercedes-Benz à deux roues motrices au pays se font de plus en plus rares.

    8.0Très bien
  • Conduite

    Au même titre que sa devancière, la nouvelle Classe E a tout ce qu’il faut pour dorloter ses occupants, et ce, même dans la plus dénudée des versions. La rigidité du châssis jumelée aux suspensions conçues pour absorber les pires imperfections du bitume québécois rend les promenades plus feutrées que dans une voiture compacte à caractère économique.

    Si ses origines germaniques ressortent clairement au volant – la direction est précise, la tenue de route est rassurante, les accélérations sont efficaces et la transmission automatique travaille de manière transparente –, c’est lorsque les multiples dispositifs de conduite semi-autonome se mettent de la partie que cette voiture impressionne vraiment! Même si je suis un disciple de la conduite pure et simple, il est toujours étonnant de voir l’évolution de la technologie dans les véhicules modernes.

    Mercedes-Benz ne se targue pas d’avoir inventé LA voiture « qui se conduit toute seule », loin de là même, mais ces aides à la conduite – la liste est tellement longue – aideront certainement quelques conducteurs plus distraits à se rendre à bon port. Parmi les nouveautés intéressantes avec le système DRIVE PILOT, l’assistance au changement de voie est définitivement un gadget à montrer au beau-frère, cette manœuvre s’effectuant lorsque le régulateur de vitesse intelligent est enclenché… et que la situation le permet bien sûr!

    Déjà disponible sur l’ancienne Classe E, le pilote automatique directionnel assiste le conducteur à garder le cap même sur une route sinueuse, quoique celui-ci a ses limites. Il faut donc garder les mains sur le volant. N’allez surtout pas croire que ce système prend le relais, ce dernier émettant un signal sonore chaque fois que les mains quittent le volant pour plus de 30 secondes. Une fois ce délai dépassé, la voiture commence alors à ralentir pour s’immobiliser d’elle-même en enclenchant les feux de sécurité pour avertir les autres automobilistes présents sur la route.

    Et le progrès ne s’arrête pas là. La Classe E offre une batterie fort impressionnante de systèmes de sécurité qui s’occupe de garder les passagers et les piétons en toute sécurité. De l’assistance au freinage en cas de détection de piétons ou de véhicules au stationnement automatisé, sans oublier le système de détection de collision latérale (disponible en option) qui tasse littéralement les occupants à l’aide du dossier du siège afin de minimiser les blessures lors de l’accident, il y en a vraiment pour tous les goûts à bord de cette berline.

    8.0Très bien
  • Valeur

    À un prix de départ de 61 200 $, la Mercedes-Benz E 300 4MATIC 2017 est davantage une berline réservée aux bien nantis du globe, surtout lorsque la colonne des options est bien remplie. En ajoutant les différents groupes d’options, il est possible de faire grimper la facture au-delà des 80 000 $. Mais bon, c’est le prix à payer pour rouler à bord d’une voiture aussi cossue et dont le niveau technologique fait presque mal paraître la navette spatiale.

    HeapMedia394724

    8.5Très bien
  • Conclusion

    Le constructeur Mercedes-Benz a beau jeu de poursuivre le développement technologique. Après tout, de nos jours, la plupart des berlines grand luxe offrent une conduite similaire ou presque. C’est donc dans les détails qu’un modèle peut réussir à convaincre une clientèle aussi exigeante. Évidemment, l’écusson entre aussi en ligne de compte…

Configuration et prix

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Offres et promotions

Voitures similaires

-- experts | -- usagers [0]

XTS

2017

De 48 485 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

De 50 700 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

S3

2017

De 46 600 $
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN