Évaluations

Soumettez une évaluation

Évaluation basée sur la version: 2017 Nissan Rogue Platine reserve

7.5

Nissan Rogue 2017 : encore en selle

Par Vincent Aubé

3 Oct 2016

Fortement remanié en 2014, le Nissan Rogue profite d’ajustements bien mérités pour l’année qui vient. Le constructeur avait d’ailleurs convié la presse automobile à ce lancement nord-américain dans le cadre de son « Année du camion ». Après l’arrivée du Pathfinder redessiné, de l’Armada entièrement repensé et, bien sûr, de la nouvelle camionnette TITAN, Nissan redonne des munitions à son plus important modèle : le Nissan Rogue.

Eh oui, nous voilà rendus à une époque où les multisegments compacts dominent de plus en plus les chiffres de ventes. Le Rogue, quant à lui, se veut le best-seller des deux côtés du 49e parallèle, ce qui explique pourquoi le véhicule utilitaire jouit d’un statut particulier au sein de la marque.

Avantages et inconvénients

  • + Consommation de carburant
  • + Silence de roulement
  • + Qualité de fabrication et de finition
  • - Boîte automatique
  • - Performances
  • - Reprises lors de dépassements
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    Lorsque le nouveau Nissan Rogue fera son entrée dans les concessions du pays au mois de novembre prochain, il se distinguera de son prédécesseur par un bouclier plus expressif, le « V » de la grille de calandre étant plus imposant que par le passé, celui-ci donnant plus de prestance à ce museau. Les blocs optiques aussi ont été redessinés, idem pour le pare-chocs avant qui, dans le cas qui nous intéresse, abrite des nouveaux feux antibrouillard.

    La principale nouveauté de profil se situe au niveau des jantes exclusives de 19 pouces – le diamètre le plus grand était de 18 pouces auparavant – à cette livrée SL Platine Réserve qui, à l’instar des autres modèles tatoués de cet écusson, rehausse le niveau de finition général du modèle en question. Quant à la portion arrière, l’habituel remaniement des feux de position fait partie de la recette pour 2017. Je dois l’admettre, ceux-ci sont plus jolis à regarder avec leur teinte plus foncée.

    7.0Bien
  • Intérieur

    Ayant pu mettre la main sur un exemplaire SL Platine Réserve, notre périple sur les routes de la Georgie s’annonçait plus cossu que ceux qui avaient hérité d’une livrée SV. Pas que cette dernière soit à dédaigner – même que celle-là s’avère fort populaire auprès du public –, mais cette nouvelle addition SL Platine Réserve se veut justement un brin supérieure au niveau de la finition intérieure.

    Au premier coup d’œil, le revêtement en similicuir sur la planche de bord, sur les rebords de la console centrale et sur les panneaux de portière ajoute à l’ambiance plutôt sombre à l’intérieur, quoique la sellerie – en cuir véritable celle-là – contribue à donner de la couleur à cet habitacle. Le nouveau volant à la base aplatie est lui aussi une belle addition et force est d’admettre qu’il est franchement plus agréable à prendre en main.

    Le confort des sièges est adéquat à la première rangée, tandis qu’à l’arrière, grâce à une banquette qui peut s’avancer de l’avant vers l’arrière, l’espace ne manque pas. Nissan est encore l’un des seuls véhicules de son segment à offrir une troisième rangée de sièges (en option sur la SV), mais celle-ci se veut davantage une option pour les personnes de petite taille.

    Et même si ce détail ne se remarque pas à l’œil nu, le constructeur a cru bon de bonifier l’insonorisation, ce qui se traduit par un silence de roulement supérieur. De toute manière, le Rogue était déjà l’un des meilleurs à ce niveau, rendu à vitesse de croisière bien sûr!

    7.5Bien
  • Technologie

    Le Rogue 2017 est peut-être revu à l’intérieur et à l’extérieur, mais sous la coquille, le groupe motopropulseur ne change pas, mais pas du tout même! Voyez-vous, nos voisins du Sud auront le choix très bientôt de commander une version hybride dudit véhicule, mais ce modèle ne traversera pas la frontière, la direction canadienne ayant décidé que notre marché n’était pas prêt pour ce dernier. Gageons un p’tit deux que Nissan Canada changera son fusil d’épaule si le Rogue Hybride connaît un succès retentissant aux États-Unis. Quoique le prix de l’essence en ce moment n’est pas un incitatif à opter pour une telle variante.

    Toujours est-il que le Rogue 2017 poursuit sa route avec le même 4-cylindres à aspiration normale de 2,5-litres de cylindrée. Ce moteur développe toujours 170 chevaux-vapeur de puissance et 175 lb-pi de couple, tandis que la boîte de transmission CVT est encore au programme. Il sera encore possible de commander un modèle moins onéreux envoyant la puissance aux seules motrices avant, mais pour mieux affronter l’hiver, le Rogue est mieux nanti avec son rouage intégral disponible en option ou livré d’office sur cette version SL Platine Réserve.

    6.5Ok
  • Conduite

    Puisqu’il s’agit d’une refonte de mi-parcours, je ne m’attendais pas à une révolution derrière le volant. À l’exception des jantes de 19 pouces, tout ou presque est identique au modèle sortant. Il y a bien un peu plus de sensations de la route à cause de ces sabots plus grands, mais c’est à peu près tout.

    Les consommateurs qui recherchent une conduite nerveuse seront déçus, car le Rogue est taillé pour les balades sans histoire. Le confort est à l’ordre du jour, pas les courbes abordées à vive allure! Remarquez, c’est très bien ainsi! La vocation familiale de ce dernier l’oblige à être aussi aseptisé.

    Malgré le nouveau volant, la direction demeure légère et ne livre pas beaucoup d’informations au conducteur, tandis que la suspension s’occupe de feutrer à merveille les imperfections du bitume. À ce sujet, un essai supplémentaire dans la Belle Province s’impose pour voir comment cette édition SL Platine Réserve compose avec nos routes usées par le temps.

    La mécanique 4-cylindres ne remportera pas de concours d’accélération, surtout avec cette boîte de transmission CVT qui s’occupe de faire chanter le moteur chaque fois que le pied droit s’enfonce dans le plancher. En fait, les manœuvres de dépassement devront être planifiées dans certaines situations… si vous voyez ce que je veux dire!

    7.0Bien
  • Valeur

    Au moment de mettre sous presse, les prix canadiens n’ont pas encore été dévoilés, le constructeur ayant promis de le faire avant le début de la commercialisation au mois de novembre. ll faut prévoir un montant aux alentours des 40 000 $ pour cette nouvelle version SL Platine Réserve, ce qui place le VUS au même niveau que certains véhicules de luxe. Comme c’est souvent le cas, la livrée médiane risque de s’accaparer la majorité des ventes du modèle.

    6.0Ok
  • Conclusion

    Cet ajustement de mi-carrière est obligatoire dans une catégorie aussi compétitive que celle des multisegments compacts. Le Rogue trône actuellement au quatrième rang des ventes canadiennes. Pour le demeurer ou même dépasser son plus proche rival, le Honda CR-V, le Rogue devra redoubler d’efforts, d’autant plus que le véhicule de Honda sera entièrement renouvelé d’ici peu.

    Sera-t-il en mesure de l’accomplir? Il est permis d’y croire, mais pour l’instant, tout ce que le constructeur recherche, c’est de consolider sa position, et à ce niveau, le Rogue est bien en selle.

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Voitures similaires

-- experts | -- usagers [0]

JUKE

2017

N/D
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

Q70

2017

N/D
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

Encore

2017

N/D
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN