Évaluations

Soumettez une évaluation

Évaluation basée sur la version: 2017 Nissan Titan Platine Réserve cabine double 4RM

8.0

Nissan Titan Crew Cab V8 2017 : un pas de géant dans la bonne direction

Par Luc Gagné

29 Août 2016

Carmel-on-the-Sea, Californie — Le lancement de la camionnette Titan Crew Cab V8 2017 amorce une seconde étape dans un long processus par lequel Nissan veut convaincre les acheteurs nord-américains du bien-fondé d’avoir un cinquième joueur dans l’oligopole des fabricants de camionnettes.

Force est d’admettre que cette fois, le constructeur nippon ne manque pas d’arguments valables pour justifier l’arrivée de cette nouveauté avec laquelle il cible le créneau le plus important (et sans doute le plus lucratif) du marché : celui des camionnettes d’une demie-tonne à quatre portes.

HeapMedia394891

Avantages et inconvénients

  • + Qualité de fabrication et de finition
  • + Bonnes capacités de remorquage
  • + Grand choix de modèles
  • + Intérieur polyvalent
  • - Moteur
  • - Visibilité arrière
  • - Roulis en virage
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    Ceux qui sont familiers avec la Nissan Titan XD (pour « Extra Duty »), lancée en 2016, ne seront absolument pas dépaysés par cette nouveauté dont nous avons fait l’essai en Californie, plus tôt ce mois-ci. Appelée Titan « tout court », il s’agit de la version d’une demie-tonne à cabine Crew Cab (à 4 portes), la Titan XD, elle, étant une camionnette de trois quarts de tonne. Pour le connaisseur, ces deux cotes de capacité marquent deux territoires. Mais pour ce qui est de l’esthétique, on croirait que c’est bonnet blanc, blanc bonnet.

    Et pourtant, ces deux Titan ne sont pas des jumelles. Elles sont construites sur des châssis différents et l’empattement de la nouvelle venue est plus court (3 551 mm contre3 851 mm pour le XD). La Titan XD utilise une variante du châssis à longerons des fourgons Nissan NV, alors que la Titan d’une demi-tonne a une version améliorée du châssis de l’ancienne Titan. La camionnette qu’on nous a présentée est également plus courte qu’une XD (5 8 m contre 6,2 m). D’ailleurs, la nouvelle Titan reçoit une caisse plus courte, de 5,5 pi (1 702 mm), dans sa dotation de série, alors que la XD a une caisse de 6,5 pi (1 979 mm), qui figure cependant parmi les options de la camionnette d’une demi-tonne.

    Au-delà de cela, cette nouveauté reprend les formes massives de la Titan XD, conçue pour lui donner une allure aussi imposante que la Ford F-150. C’est, du moins, ce qu’affirme le Torontois Andrew Harkness, qui nous a décrit ce style, en l’émaillant d’un qualificatif emprunté à la langue de Shakespeare : « badass ». Un mot que l’on pourrait traduire par rude, endurci, revêche, etc. Vous voyez le genre. Directeur du Marketing pour les camionnettes chez Nissan Canada, M. Harkness parle avec passion de cette nouveauté et des camions en général. C’est le « gars d’truck » de l’entreprise, nous disent ses confrères !

    Avec conviction, il nous a présenté la Titan d’une demi-tonne en affirmant ouvertement que l’ancien modèle n’était pas vraiment un produit de masse « puisqu’il misait surtout sur son intérieur en cuir, l’habitacle Crew Cab et une allure de véhicule récréatif. Ce n’était pas une camionnette pour les travailleurs, comme celle-ci. Or, nous sommes convaincus que, si les travailleurs adoptent cette nouvelle Titan, ceux qui ont une roulotte Airstream ou une remorque avec un bateau ou des motoneiges à déplacer vont aussi l’adopter. »

    Naturellement, M. Harkness évoque ici le fait que la nouvelle gamme de camionnettes Titan comprendra une « version pour col bleu », la Single Cab à caisse de 8 pi (photo ci-dessous) offerte en version Titan et Titan XD. Il s’agit d’une camionnette 2-portes à vocation strictement ouvrière que n’avait pas la première génération de Titan. Elle sera destinée aux chantiers, aux entrepreneurs, etc. La version d’entrée de gamme « S » de la Single Cab aura d’ailleurs une banquette à trois places (de type 40/20/40) et d’humbles roues en acier, et sa carrosserie sera dénuée de tout attribut purement décoratif, à commencer par les garnitures chromées.

    HeapMedia394952

    Cette version fera ses débuts au début d’octobre, alors que les premiers exemplaires de la Titan à cabine Crew Cab (à quatre portes normales) font actuellement leur entrée chez les concessionnaires canadiens. Puis, à la veille du printemps prochain, Nissan ajoutera les Titan à cabine King Cab (à quatre portes dont deux qui s’ouvrent à contresens).

    À terme, Nissan offrira donc trois longueurs de caisses pour la Titan, qui partageront les accessoires et appareils offerts pour la Titan XD. On pense, par exemple, au système de caissons Titan Box, qui s’alignent longitudinalement à l’intérieur de la caisse et qui, contrairement aux caissons Ram Box de FCA, sont amovibles et peuvent même être achetés à l’unité.

    Nissan offrira aussi un système d’éclairage à lampes intégrées aux rebords de la caisse, de petits marchepieds escamotables fixés sous les coins du pare-chocs arrière, une rallonge de caisse pliable, une doublure de caisse vaporisée en usine, des rails de fixations Utili-Track et une boîte à outils montée sur des glissières.

    Le hayon, enfin, est verrouillable et il a un dispositif amortissant son ouverte et facilitant sa fermeture.

    La dotation de série comprend également une caméra arrière. Certaines versions plus cossues pourront aussi être dotées d’un ensemble de caméras donnant un champ de vision périmétrique en plongée.

    Fait à noter, comme pour les Titan XD, les feux diurnes et feux de croisement à DEL sont réservés aux Titan Pro-4X, SL et Platine Reserve, les trois versions les plus sophistiquées, alors que les Titan S et SV, des versions qui se veulent plus abordables, se contentent d’halogènes.

    8.0Très bien
  • Intérieur

    Si la carrosserie cache bien les différences qui distinguent la Titan de la Titan XD, il en va autrement avec l’intérieur puisque là, il s’agit vraiment d’un copier-coller. La version d’une demi-tonne qu’on nous a présentée reprend le même tableau de bord massif, les mêmes sièges et le même volant qu’on trouve dans les Titan de trois quarts de tonne.

    Ce tableau de bord paraît aussi massif que le museau de la camionnette et, dans sa section centrale alignée avec une large console capable d’avaler une tablette électronique dans son étui ou un ordinateur portable à écran de 15 po, on retrouve l’ensemble des commandes qui utilisent de petits et gros boutons faciles à manipuler.

    Ces nombreux commutateurs encadrent, dans la partie supérieure, un écran dont la surface et les fonctions varient selon la version. Pour les Titan S et SV, il s’agit simplement de l’écran de 5 po de la chaîne audio, alors que les trois autres versions — Pro-4X, SL et Platine Reserve — ont un écran tactile de 7 po servant à une chaîne multimédia. Il affiche aussi les images captées par la ou les caméras. Cet écran peut cependant être obtenu pour une Titan SV contre supplément.

    HeapMedia394908

    L’interface Bluetooth permettant la téléphonie mains libres fait partie de la dotation de série, tout comme les commandes redondantes montées sur le volant.

    Des sièges avant chauffants sont offerts dans les trois versions plus cossues et il figurent parmi les options de la Titan SV.

    Le constructeur a doté cette camionnette d’un levier de vitesse logé derrière le volant, plutôt que sur la console centrale (comme dans l’ancienne Titan) pour faciliter l’accès aux commandes du tableau de bord et, surtout, de libérer de l’espace dans la console centrale.

    D’ailleurs, par rapport à la camionnette qu’elle remplace, la Titan 2017 aurait un habitacle plus spacieux et plus pratique. Avec tous les espaces de rangement, grands et petits, parsemés un peu partout, le constructeur affirme avoir augmenté le volume utile de 33 % à l’avant et de 28 % à l’arrière.

    Parmi ces espaces de rangement, le module situé sous le coussin de la banquette arrière à sections asymétriques est particulièrement original. Sa surface escamotable, divisée de manière asymétrique comme le coussin, peut se transformer en plancher plat doublé de couvercles verrouillables qui permettent de cacher les objets précieux.

    Notons au passage que le constructeur offre, pour certaines versions, des sièges avant chauffants et ventilés, une banquette arrière chauffante et, oui, une sellerie de cuir… comme pour les Titan « récréatifs » de la première génération !

    8.5Très bien
  • Technologie

    Cette camionnette d’une demi-tonne est animée par un nouveau moteur à essence de Nissan. Ce V8 Endurance de 5,6 L, que partagent les Nissan Armada et Infiniti QX80 2017, produit 390 ch et 394 lb-pi de couple. Appelé VK56VD, ce moteur à injection directe est jumelé à une boîte de vitesses automatique à 7 rapports.

    Le constructeur prétend que ce groupe motopropulseur consomme jusqu’à 30 % moins de carburant que la version antérieure de ce V8 Endurance (VK56DE), qui servait à la première génération de Titan. D’ailleurs, le régulateur de vitesse fait partie de la dotation de série.

    Le V8 Cummins turbodiesel demeure l’exclusivité des Titan XD. Par ailleurs, M. Harkness nous a confirmé qu’un moteur V6 sera également offert pour certaines versions d’entrée de gamme de la Titan d’une demi-tonne. Ce moteur fera ses débuts au courant de 2017.

    Cette nouvelle camionnette Titan d’une demi-tonne offre une capacité de remorquage d’environ 4 200 kg. Plus précisément, pour les versions 4×4 elle se chiffre à 4 182 kg (9 220 lb), alors qu’elle est de 4 259 kg (9 390 lb) pour la Titan S 4×2, la version d’entrée de gamme à vocation ouvrière, des cotes qui font que cette camionnette se compare favorablement à ses rivales de GM, Ford et FCA.

    Les modèles à quatre roues motrices ont un nouveau boîtier de transfert conçu pour optimiser la distribution de puissance à chaque rapport. Elle répartit le couple aux deux trains de roues et fournit une transmission intégrale lorsque le conducteur a besoin d’une adhérence accrue — sur la neige, la glace, le sable, la boue, dans l’eau, le gravier, etc.

    Pour la conduite hors route, on a aussi prévu des systèmes de contrôle de l’adhérence en descente, d’assistance au démarrage dans une pente et un différentiel arrière autobloquant.

    La Titan a une suspension avant indépendante à doubles leviers triangulés et un essieu arrière rigide à ressorts à lames avec amortisseurs bitubes. Des barres stabilisatrices ont été prévues à l’avant et à l’arrière. Pour la version Pro-4X, enfin, le constructeur a opté pour des amortisseurs monotubes Bilstein de type hors route.

    Le freinage est assuré par des disques aux quatre roues et la TITAN a des roues de 18 po, en acier ou en alliage d’aluminium selon la version. Des roues en alliage de 20 po figurent également au catalogue.

    HeapMedia394903

    La camionnette Titan partage les dispositifs d’aide à la conduite avec une remorque offerts pour la Titan XD (commande intégrée de freinage pour remorque, fonction de stabilisation de remorque, mode remorquage/charge lourde avec limiteur de vitesse en descente, système de vérification de fixation de la remorque par témoin lumineux).

    8.5Très bien
  • Conduite

    Sur route, la Titan V8 2017 offre un roulement doux et une direction précise. D’ailleurs, le constructeur l’a dotée d’une servodirection hydraulique, plutôt qu’électromécanique, qui serait plus intuitive, affirme M. Harkness. En effet, elle traduit bien la nature du revêtement routier avec un dosage efficace d’assistance. Une combinaison idéale qui contribue à l’agrément de conduite.

    En revanche, le V8 cache bien ses 390 ch. La raideur de l’accélérateur donne l’impression que cette camionnette en a beaucoup moins. Cela dit, en appuyant très fortement sur la pédale d’accélérateur, on découvre la fougue que le constructeur attribue à ce V8 et même le bruit « sexy » qu’il produit à l’effort. Ce qualificatif employé par M. Harkness exprime sa passion, certes, lui qui valorise cette mécanique au point d’affirmer que « s’il existait une camionnette “Z”, son moteur gronderait ainsi ». Voilà un point de vue qu’on est libre de partager…

    Durant l’essai routier sommaire que nous avons réalisé, au volant de camionnettes Titan Platinum Reserve Crew Cab à quatre roues motrices (la version la plus luxueuse), l’habitacle a fait preuve d’un excellent niveau d’insonorisation et, naturellement, de confort. Cet habitacle est si spacieux !

    Par ailleurs, durant le court essai hors route réalisé avec, cette fois, des Titan Pro-4X Crew Cab 4×4 conduites à des vitesses appropriées pour des pistes ardues, le châssis a semblé robuste et les suspensions paraissaient adaptées à ce genre d’environnement.

    Des essais plus poussés réalisés, entre autres, avec des remorques chargées, une cargaison dans la caisse et, surtout, des véhicules Ford, GM et Ram comparables partageant les mêmes trajets permettraient de faire une évaluation plus valable de cette nouveauté.

    HeapMedia394885

    7.5Bien
  • Valeur

    À terme, la gamme Titan d’une demi-tonne comptera donc cinq versions (S, SV, SL, PRO-4X et Platinum Reserve) et ces camionnettes seront offertes avec un choix de trois types de cabines, trois longueurs de caisse, trois moteurs et deux ou quatre roues motrices. À cela s’ajoutent les Titan XD de trois quarts de tonne. Avec une gamme aussi étayée, les stratèges de Nissan estiment pouvoir répondre aux attentes d’environ 85 % des acheteurs de camionnettes.

    Cependant, pour susciter un plus d’intérêt à l’égard de ses camionnettes, Nissan Canada a choisi de prendre les consommateurs par les sentiments en leur offrant le programme de garanties le plus généreux au Canada pour ce genre de véhicules. Ainsi, les Titan et Titan XD 2017 seront couvertes par une garantie pare-chocs à pare-chocs de 5 ans ou 160 000 km. Une stratégie qui, semble-t-il, a déjà porté ses fruits avec les acheteurs de fourgons commerciaux au moment de lancer les Nissan NV, en 2014.

    En outre, peu de temps avant d’écrire ces lignes, Nissan Canada a annoncé les prix des camionnettes 2017 à cabine Crew Cab. Les voici donc :

    Liste des prix du Nissan Titan

    Des frais de transport et de préparation de 1 795 $ s’ajoutent à ces prix de base.

    Les prix des versions Single Cab seront annoncés au moment de leur lancement.

    HeapMedia394889

    8.0Très bien
  • Conclusion

    Les stratèges de Nissan ne sont pas dupes. Ils admettent humblement qu’avec leur nouvelle camionnette Titan, ils partent en fin de peloton, très loin derrière les marques étatsuniennes rivales. Ils reconnaissent aussi très ouvertement que la clientèle de la Tundra n’est pas leur cible non plus, puisqu’elle est aveuglément fidèle à la marque Toyota.

    Nissan va plutôt tenter de séduire les acheteurs de camionnettes Ram et Ford. Les premiers seraient une cible en or puisque, selon les stratèges de la marque nipponne, ils sont les moins fidèles à leur marque. Quant aux acheteurs de F-150, ils représentent tout simplement le plus grand bassin d’acheteurs qui soit dans ce créneau. Une cible évidente.

    D’ailleurs, avec la Titan de seconde génération, Nissan se lance dans un projet à long terme pour lequel il faudra d’abord crédibiliser le produit. Pour cela, le constructeur mise, d’une part, sur les versions Single Cab destinées largement au secteur commercial. Et là, les stratèges savent que ces camionnettes se retrouveront entre les mains des pires utilisateurs qui soient : les gestionnaires de parcs, des êtres souvent dénués de sentiments pour lesquels seuls les coûts d’achat et les frais d’utilisation ont de l’importance, et les travailleurs qui conduiront ces camionnettes trop souvent de manière impitoyable. En survivant à ces deux clientèles exigeantes et en les convainquant, les stratèges de Nissan estiment que les Titan feront leurs preuves et gagneront leurs galons.

    On mise aussi sur la notoriété du moteur Cummins réservé aux Titan XD, pour élever ces nouvelles camionnettes au niveau de leurs rivales étatsuniennes. Enfin, en offrant une gamme très diversifiée de camionnettes à cabine Crew Cab, Nissan espère susciter l’intérêt du plus grand bassin d’acheteurs de ce créneau. Des acheteurs friands de diversité et prêts à débourser beaucoup pour ces véhicules.

    Cette clairvoyance pourrait valoir à Nissan le succès que la première génération de Titan n’a jamais donné. Mais cette histoire ne fait que débuter. Pour paraphraser les animateurs de la télévision, il faudra rester à l’antenne pour connaître la suite de l’histoire.

    Photos originales : Luc Gagné

Configuration et prix

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Offres et promotions

Voitures similaires

8.0 experts | -- usagers [0]

De 29 785 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

2500

2017

De 44 445 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

1500

2017

De 31 145 $
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN