• À propos de nous
  • Aide

2011 Subaru Impreza

22 995 $ PDSF
Comparer toutes les versions
Ajouter à ma liste de souhaits Comparer

Évaluations

Soumettez une évaluation
9.0

Subaru Impreza WRX STi 2011 : performance pure...

Par Antoine Joubert

15 Sept 2010

L’objectif de Subaru : vendre plus de voitures, bien sûr ! Mais on souhaite également distancer encore davantage la principale rivale de la performante Impreza WRX STi, soit la Mitsubishi Lancer Evolution. Et tous les moyens sont bons pour l’atteindre…

C’est ainsi que pour 2011, le constructeur nippon a choisi d’apporter quelques modifications à sa voiture vedette, histoire de la rendre non seulement plus performante et plus agile, mais aussi, plus accessible.

Avantages et inconvénients

  • + Conduite
  • + Prix
  • - Présentation intérieure
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    Je ne ferai donc pas durer le suspense plus longtemps, en vous mentionnant que le constructeur abaisse le prix de la WRX STi à 37 995$, soit à 4 000$ de moins que la Lancer Evolution. De plus, sachez que le modèle d’entrée de gamme constitue du même coup la plus rapide des WRX STi jamais produite en série, du moins en vitesse de pointe.

    Pourquoi? Tout simplement parce que cette voiture adopte une carrosserie de type berline, plus aérodynamique notamment grâce à ce nouvel aileron surdimensionné, mais aussi parce qu’elle est un brin plus légère et 5 millimètres plus basse que le modèle à hayon.

    Oui, une berline !
    Avec l’introduction du modèle de troisième génération en 2008, Subaru éliminait la WRX STi à trois volumes pour la remplacer par ce modèle à hayon, plus enclin à plaire à la clientèle visée. Or, il semble que les avis étaient partagés à ce sujet, si bien que Subaru a vu là une nécessité d’offrir la voiture sous deux robes. N’ayez donc crainte, le modèle à hayon demeure au catalogue pour 2011. Toutefois, la version berline sera certainement le modèle phare cette année, lui qui se vêtit d’une carrosserie à ailes élargies, d’un carénage avant distinctif et d’une partie arrière qui, par son double échappement « double » (!) et son immense becquet, n’a rien de vraiment discret.

    Le millésime 2011 s’agrémente également de nouvelles jantes d’alliage Enkei de 18 pouces, donnant un caractère encore plus sportif à la voiture. Et pas besoin cette fois d’opter pour un coûteux groupe d’options, elles sont offertes de série!

    Nouvel habitacle
    Alors là, il faut être imaginatif. Car l’habitacle de la WRX STi ne change pas vraiment, malgré les dires de Subaru. Un traitement différent de certains plastiques, une instrumentation recevant des changements subtils et, oh, attention, une fenêtre à abaissement automatique pour le conducteur (on a ça dans une Hyundai Accent…)!

    En fait, le changement à retenir à bord pour cette année relève plutôt du système audio, qui gagne particulièrement en qualité (ce n’était pas difficile…). En fait, c’est en optant pour la version Sport-tech qu’on obtient ce système audio, entièrement développé par Pioneer. Ce dernier comprend des haut-parleurs frontaux au design exclusif ainsi qu’un système de navigation détachable, passablement intéressant. Seul déception, ce dernier n’est pas compatible avec la radio satellite Sirius, laquelle est donc absente.

    Superbes sièges, pour toutes les occasionsVoiture sport de haut niveau, la WRX STi propose des sièges offrant un confort et un maintien à la hauteur de ses possibles prestations. Recouverts de suède et de cuir, et décorés de surpiqures rouges, ces derniers constituent à mon sens un modèle à suivre. Vous ne souffrirez donc pas de maux de dos après trente minutes passées au volant, comme c’est par exemple le cas avec la Mitsubishi Lancer Evolution. Qui plus est, la WRX STi bénéficie d’un volant à la fois inclinable et télescopique, un autre avantage face à sa rivale. 

    Simpliste dans son approche, le constructeur n’a cependant pas poussé sa refonte à l’extrême, afin de différencier ce modèle des autres produits issus de la famille Impreza. Vous y retrouverez donc la même planche de bord très simpliste et un équipement de série quelque peu conservateur.

    Plus de sport !
    La WRX STi conserve pour 2011 son puissant quatre cylindres turbocompressé de 2,5 litres, porté à 305 chevaux. Et c’est très bien ainsi, car la voiture n’avait pas besoin d’un surplus de puissance. De toute façon, avec un sprint du 0-100 km/h réalisable en plus ou moins 5 secondes, qui pourrait se plaindre d’un manque de puissance?

    Ceci dit, les ingénieurs ont tout de même apportés des modifications à la voiture, histoire de la rendre encore plus sportive qu’auparavant. On a donc débuté l’exercice en modifiant la suspension de façon considérable. Pensez à un raffermissement des amortisseurs de l’ordre de 15,5% à l’avant, et de 53% à l’arrière. On obtient donc une conduite plus ferme (sans être inconfortable), tout en améliorant l’équilibre des masses lors des accélérations vives. Ajoutez à cela des coussinets de tables de suspension avant renforcés qui aident à réduire le sous-virage et à une augmentation du diamètre des barres stabilisatrices. Vous comprendrez ainsi qu’on n’a pas pris la chose à la légère.

    La STi, c’est aussi des freins Brembo très performants, un châssis renforcé d’acier à très haute résistance et bien sûr, un rouage intégral multi-mode qui permet d’obtenir des performances optimisées selon le type de revêtement sur lequel on se trouve. Le conducteur n’a qu’à sélectionner le mode qui convient le mieux, ou encore à faire manuellement ses propres réglages. À ce niveau, Mitsubishi propose cependant quelque chose de semblable, aussi élaboré et donc, aussi efficace.

    Sur route, il en résulte une conduite évidemment très sportive, d’une grande précision, mais beaucoup plus confortable et agréable au quotidien que celle de la Lancer Evolution. Considérez en plus que la consommation d’essence de la WRX STi est nettement plus raisonnable, avoisinant les 12 litres aux 100 kilomètres.

    Pas de séquentielle…
    Fait étonnant, Subaru persiste à n’offrir qu’une boîte manuelle à six rapports sur ce modèle. Les puristes ne s’en plaindront pas, mais il faut savoir que la majorité des voitures de haute performance, incluant la Lancer Evolution, proposent des boîtes robotisées à double embrayage, qui permettent d’améliorer encore davantage les performances de la voiture.

    Évidemment, à la vitesse à laquelle Subaru à l’habitude de développer de nouvelles technologies, il ne faut pas s’attendre à voir apparaître une telle boîte à court terme. Néanmoins, mon petit doigt me dit qu’on finira par y arriver, puisque c’est ce que souhaite la clientèle…

    Pour ma part, j’affirme haut et fort que la WRX STi se situe dans la liste des voitures que j’aimerais voir dans mon garage de rêve. Agile, très agréable à conduire hiver comme été, solide et passablement confortable, elle répond tout simplement aux attentes d’un amateur de voitures de sport. Et pour une fois, grâce aux modifications apportées cette année, elle plaira autant aux puristes qu’aux non-initiés.

    9.0Excellent

Configuration et prix

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Offres et promotions

Voitures similaires

-- experts | -- usagers [0]

Matrix

2011

De 16 715 $
PDSF

7.0 experts | -- usagers [0]

JUKE

2011

De 19 998 $
PDSF

-- experts | -- usagers [0]

cube

2011

De 17 598 $
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN