• À propos de nous
  • Aide
  • English

Évaluations

Évaluation basée sur la version: 2017 Volkswagen Tiguan Highline 4 portes 4MOTION

7.0

Volkswagen Tiguan 2018 : plus grand que jamais!

Par Vincent Aubé

26 Sept 2017

Le constructeur Volkswagen ressent encore les effets néfastes du scandale des motorisations TDI, ce qui le pousse à redoubler d’efforts pour mousser le développement de ses futurs modèles à propulsion électrique. D’ailleurs, le récent Salon de Francfort en a été un théâtre assez probant.

Toutefois, pour assurer sa progression à l’échelle planétaire, le géant de Wolfsburg doit continuer d’écouler des véhicules munis d’une mécanique à essence et, par le fait même, de beaucoup d’espace à bord. Inutile de le rappeler, le véhicule utilitaire a la cote en Amérique du Nord ces jours-ci et rien n’indique un affaiblissement de cette tendance à court ou moyen terme. C’est ce qui explique la pause imposée au Touareg, à l’introduction du familial Atlas et du Tiguan 2.0, un VUS qui délaisse le moule compact de la première génération.

Avantages et inconvénients

  • + Espace dans le coffre
  • + 3e rangée de siège
  • + Confort
  • + Tenue de route
  • - Silhouette conservatrice
  • - Plastique à l'intérieur
  • - Rendement parfois saccadé de la boîte automatique
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    Il n’y a pas à dire, le nouveau venu se veut plus volumineux tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Un simple coup d’œil à la silhouette le confirme. En fait, le Tiguan nord-américain est équivalent à la version Allspace vendue ailleurs dans le monde dont l’empattement est 109 mm plus longs et la longueur hors tout, 215 mm supérieurs. Mais, comme les besoins des consommateurs nord-américains diffèrent de ceux des autres régions du globe, seule la version longue est offerte chez nous.

    Par rapport au modèle qu’il remplace, le Tiguan se veut plus aiguisé, les arêtes sur les flancs se prolongeant jusqu’à l’arrière, tandis que la portion avant présente un capot arrondi qui se termine par cette grille de calandre horizontale au possible. Certains apprécieront cette nouvelle approche simplifiée, d’autres iront peut-être voir ailleurs, mais bon, le design, ça ne se discute pas!

    6.5Ok
  • Intérieur

    Là où l’ancien Tiguan perdait beaucoup de points, c’était au niveau du volume intérieur. Si la qualité d’assemblage était au rendez-vous, l’espace pour les occupants de la deuxième rangée était plus compté, tandis que le coffre était problématique… pour une jeune famille du moins!

    Ce n’est plus tellement le cas avec l’édition 2018 qui a gagné plusieurs litres derrière la première rangée de sièges. D’ailleurs, le VUS est désormais un « 5+2 », les deux sièges d’appoint derrière la banquette 40/20/40 étant destinés à de jeunes enfants tout au plus. Lorsque celle-ci est repliée dans le plancher du coffre toutefois, le Tiguan est plus intéressant pour le chargement d’objets volumineux.

    Sans être bâclé, le Tiguan 2018 doit tout de même composer avec son statut : il s’agit d’un véhicule populaire. Il y a donc quelques plastiques bon marché ici et là et le cuir n’est pas aussi souple qu’à bord d’une Porsche par exemple.

    7.0Bien
  • Technologie

    Il aurait été intéressant de voir une motorisation TDI à bord du Tiguan, mais ce scénario ne se concrétisera jamais chez nous! Sous le capot, c’est plutôt un bloc 4-cylindres turbo à injection directe de 2,0-litres de cylindrée qui s’occupe de mouvoir le véhicule, mais contrairement au moulin des années antérieures, sa puissance a perdu quelques plumes. En effet, avec 184 chevaux-vapeur, le Tiguan est moins nanti à ce chapitre. Heureusement, le couple est plus généreux avec 221 lb-pi.

    L’autre nouveauté se trouve derrière le moteur, la boîte de vitesses comptant désormais 8 rapports (2 de plus), cette unité étant utilisée à plusieurs sauces au sein du groupe. Et comme c’est la règle dans ce segment, le Tiguan peut être livré avec les roues avant motrices ou, comme dans ce cas-ci, avec le rouage intégral 4Motion.

    7.0Bien
  • Conduite

    Le changement de direction a-t-il affecté le côté « sport » du premier Tiguan? En un seul mot : oui! Avec un gabarit plus imposant et une mécanique semblable à celle du modèle précédent, le contraire aurait été surprenant. Il n’a pas perdu sa direction germanique, celle-ci étant l’une des meilleures de la catégorie, tandis que la suspension démontre une belle souplesse qui n’affecte pas outrageusement la tenue de route.

    C’est davantage au niveau du groupe motopropulseur que le Tiguan est moins électrisant à conduire. Au-delà de cette sonorité peu convaincante se dévoile un VUS poussif lors des reprises sur l’autoroute, les rétrogradations de la transmission automatique étant même brusques à l’occasion. Et malheureusement, cette hésitation à basse vitesse lors des arrêts en ville est un détail qui achale au quotidien.

    La bonne nouvelle pour les consommateurs qui recherchent un VUS logeable, un brin amusant à conduire et relativement économe à la pompe, c’est que le Tiguan fait plutôt bien à ce niveau et s’avère même plus confortable et plus insonorisé que l’ancien.

    6.5Ok
  • Valeur

    En ce qui concerne cet essai, le constructeur avait mis à notre disposition une version Highline du Tiguan, celle-ci débutant à un peu moins de 40 000 $, une jolie somme vous en conviendrez. Notez que ce modèle commandait un montant de 41 395 $, la troisième banquette ajoutant 750 $ à l’équation et l’ensemble Assistance à la conduite, 1470 $. À l’autre bout du spectre, le Tiguan Trendline est alléchant avec son prix sous la barre des 30 000 $, mais sans le rouage 4Motion, c’est moins intéressant pour notre climat. Pour les budgets serrés, la livrée Comfortline est un heureux compromis.

    7.0Bien
  • Conclusion

    En s’ajustant à cette clientèle de plus en plus grande – en ce qui concerne les véhicules utilitaires compacts –, Volkswagen ne peut qu’accroître ses chiffres de ventes. Il est vrai que ce véhicule utilitaire sport n’est plus aussi « sport ». Toutefois, l’aspect « utilitaire » a fortement progressé. Reste maintenant à savoir si l’unique groupe motopropulseur sera suffisant pour notre marché, un détail qui n’a pas handicapé des VUS comme le Honda CR-V ou le Nissan Rogue.

Configuration et prix

Concessionnaires

Calculatrice de paiements

Offres et promotions

Voitures similaires

-- experts

Rogue

2017

De 25 248 $
PDSF

-- experts

HR-V

2017

De 20 950 $
PDSF

-- experts

Equinox

2017

De 27 170 $
PDSF

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN