C’est la voiture de poursuite parfaite, vraiment. FCA n’en produit pas, de Dodge Charger SRT Hellcat à quatre roues motrices? Qu’à cela ne tienne: une firme de l’Utah, Armormax, a décidé de la créer en effectuant une conversion qu’elle propose aux forces policières.

En plus, la bête peut être dotée de différents niveaux de protection contre les balles, selon les exigences du service de police. Pour ceux qui sont bien au fait du jargon dans le milieu, des niveaux B4 à B7 en balistique sont proposés (B7 = résistance aux fusils d’assaut).

Armormax peut également procéder à l’installation du système de gyrophares dont a besoin l’auto, d’une grille de collision à l’avant, ainsi que de pneus capables de rouler à plat. Et des appliques de carbone peuvent être ajoutées à la silhouette de la voiture, question de lui donner une allure encore plus sinistre.

Un groupe de protection s’assure que la batterie, le radiateur, le système électronique de l’auto, de même que le réservoir à essence ne peuvent être «attaqués» ou endommagés lors de poursuites et manoeuvres risquées. La bonne nouvelle, c’est que le moteur V8 de 6,2 litres, avec ses 707 chevaux, fait fi du poids ajouté au bolide.

Le modèle peut même être équipé d’un système d’écoute électronique extérieur pour les missions secrètes. En fait, la difficulté sera de garder cette voiture… secrète.

HeapMedia489639

En dollars américains, la facture dépasse les 100 000 $ pour cet exemplaire, ce qui représente quelque 35 000 $ de plus que le modèle SRT Hellcat.

Disons que ce ne sont pas tous les corps policiers qui ont les moyens de se payer ce type de véhicule. On peut deviner que ceux qui oseront le faire feront parler d’eux, tant du bon que du moins bon côté des forces du mal.

Dans la vidéo qui suit, la voiture est présentée au début.
.