Cette dernière, nous la connaissons bien aujourd’hui, c’est la ceinture de sécurité en trois points qui équipent toujours nos véhicules.

Si la reconnaissance est venue le 10 juillet 1962, le travail sur la ceinture de sécurité en trois points avait débuté bien avant. Dans les faits, la compagnie Volvo avait engagé Nils Bohlin quatre ans plus tôt à titre d’ingénieur en chef en matière de sécurité.

En moins d’un an, le Suédois va mettre au point son système de ceinture en trois points. Auparavant, seules les ceintures dites en deux points, soit à la taille, existaient dans l’industrie automobile. Ce genre de design, bien qu’il protégeait les occupants, pouvait aussi causer de sérieuses blessures à l’abdomen en cas d’impact.

Le design que Nils Bohlin va mettre au point est similaire à celui que l’on connaît aujourd’hui et dès 1959, il pouvait être retrouvé dans les voitures Volvo.

Le 17 août 1959, une demande de reconnaissance était déposée au Bureau américain des brevets et des marques de commerce. Elle allait être reconnue près de trois ans plus tard. Volvo partagea ensuite l’invention avec les autres manufacturiers automobiles.

En 1966, une loi était adoptée aux États-Unis. Elle ordonnait aux constructeurs d’installer des ceintures de sécurité dans tous leurs véhicules.

Aujourd’hui, on s’imagine difficilement prendre le volant sans boucler sa ceinture.