… de même que modèles portant le nom Audi, du moins avant le début de la Deuxième Guerre mondiale.

Pour vous résumer ça le plus simplement possible, le 29 juin 1932, quatre compagnies allemandes fusionnent pour former le groupe Auto Union. L’une d’elles porte le nom Audi AG. Les trois autres sont Damp-Kraft-Wagen (DKW), Horch et Wanderer.

La nouvelle marque met alors de l’avant un logo qui représente l’union des quatre bannières, soit quatre cercles interreliés, un sigle que l’on connaît très bien aujourd’hui. C’était du moins vrai pour les produits d’Auto Union; les créations des autres entités conservèrent leur propre signature pendant un certain temps.

Au cours des années 30, avec les difficultés économiques qui frappaient le monde, la compagnie vendait surtout des voitures bon marché. Les modèles plus haut de gamme portant le nom Audi ne comptaient que pour 0,1 % des ventes une année avant le début du conflit.

HeapMedia376333

Voilà qui explique pourquoi le nom disparaît en 1939; il ne va réapparaître qu’une vingtaine d’années plus tard.

La Deuxième Guerre mondiale va faire très mal au groupe, car après le conflit, les usines, ce qui en restait du moins, se trouvaient en territoire russe (Allemagne de l’Est) et furent réquisitionnées en guise de réparation. En 1948, le groupe Auto Union n’existait plus. C’est à ce moment que les dirigeants décidèrent de relancer l’entreprise à partir de l’Allemagne de l’Ouest, en territoire libre. Ils s’installèrent à Ingolstadt, là où les quartiers généraux d’Audi se trouvent toujours.

La production reprend en 1949 et, tranquillement, Auto Union se remet à revivre. En 1964, Volkswagen acquiert 50 % des actifs du groupe. En 1965, le nom DKW sera abandonné sur un modèle en particulier, le F102, qui deviendra un produit Audi.

En 1969, Auto Union fusionne avec le groupe NSU. La nouvelle compagnie sera incorporée le 1er janvier 1969 et prend alors le nom de Audi NSU Auto Union AG.

La bannière Audi entre alors dans une nouvelle phase de son histoire.

Sans la fusion historique de 1932, Audi, telle qu’on la connaît, n’aurait probablement jamais vu le jour.