Il y a cinq ans, la petite ville de Pierce, au Nebraska, voyait sa population de 1700 habitants grossir… par 20 fois, alors qu’en cette dernière fin de semaine de septembre 2013, la maison VanDerBrink Auctions liquidait la collection Chevrolet Lambrecht. Encore aujourd’hui on parle de ce trésor automobile digne d’Ali Baba comme de l’encan du siècle.

C’est que Ray P. Lambrecht, propriétaire de Lambrecht Chevrolet, avait représenté cette marque de 1946 à 1996. Au fil des années, il avait accumulé environ 500 véhicules (!) datant des années 1930 au début des années 1970. Jusqu’à la fermeture de sa concession, cinquante ans plus tard, les installations allaient demeurer inchangées…

HeapMedia220190

Ray Lambrecht préférait vendre des véhicules neufs plutôt que des usagés. Voilà pourquoi il stockait à sa ferme, en périphérie du village, les véhicules que lui apportaient les acheteurs… et il les oubliait. Il expédiait également dans ce purgatoire les modèles neufs demeurant invendus!

Dès l’annonce de la vente de cette collection, l’encanteure Yvette VanDerBrink affirmait avoir reçu un déluge de requêtes d’informations, venant d’aussi loin que l’Europe, le Brésil et la Thaïlande. C’est que dans le lot, on (re)trouvait une cinquantaine de véhicules qui étaient essentiellement «neufs» et qui n’avaient pour ainsi dire jamais roulé… puisqu’ils n’avaient jamais été vendus!

Pour en savoir davantage sur ces bijoux couverts de poussière qui s’offraient… aux plus offrants, lisez ici ce qu’Autofocus.ca vous rapportait alors.

La présidente-responsable de l’événement s’attendait à accueillir entre 6 000 et 8 000 acheteurs et curieux, les samedi 28 et dimanche 29 septembre 2013. Ce sont plutôt 30 000 amateurs qui se sont pointés… dont notre collaborateur et expert en rétro automobile, Daniel Rufiange.

Voici les perles de reportages en galerie-photos qu’il nous avait alors fignolés.

Pour la petite (et triste) histoire, sachez que Ray P. Lambrecht n’a pas survécu très longtemps à ce rassemblement historique dans sa ville natale: il est décédé un an plus tard (le 22 septembre 2014) à l’âge très vénérable de 96 ans.

HeapMedia220194

Si le nom de Lambrecht Chevrolet vous est inconnu, venez faire un tour ici, ça presse. Ce concessionnaire du Nebraska a accumulé, au fil des ans, des centaines de voitures qu’il n’a jamais jugé bon vendre… avant ce week-end. La folie, tout simplement.

À LIRE: Chevrolet Lambrecht: l’encan du siècle
(29 septembre 2013)

HeapMedia224003

Si certaines voitures font grimper les enchères à l’encan de Lambrecht Chevrolet, la plupart sont des épaves, abandonnées dans un champ pendant des décennies. Il ne faut pas s’attendre à des miracles. En voici une brochette, prix de vente inclus.

À LIRE: Lambrecht Chevrolet: l’encan des… épaves
(3 octobre 2013)

HeapMedia490363

Sachant que des milliers d’amateurs de bagnoles allaient converger vers la municipalité de Pierce au Nebraska pour l’encan du siècle, de nombreux propriétaires de voitures anciennes en ont profité pour mettre leur bijou à vendre. Du bonbon!

À LIRE: Lambrecht Chevrolet: (autres) voitures à vendre
(7 octobre 2013)

HeapMedia224285

Il n’y a pas que des véhicules à vendre à l’encan du siècle, celui de Lambrecht Chevrolet. On retrouve aussi des tas de pièces neuves n’ayant jamais été vendues. Une fortune, abandonnée, laissée à elle-même, inutilement.

À LIRE: Lambrecht Chevrolet: des pièces neuves… de 40 ans
(8 octobre 2013)

HeapMedia224571

Vous connaissez certainement l’expression «une image vaut mille mots». Jamais le sens de cette dernière ne s’est autant appliqué à l’une de nos chroniques comme à celle que vous vous apprêtez à consulter. Allez, écoutez ce que ces logos ont à vous dire.

À LIRE: Lambrecht Chevrolet: les logos vous parlent, écoutez-les

À la demande générale, voici une seconde galerie de logos ayant survécu à l’épreuve du temps, malgré les intempéries – tirée de la collection de voitures de Lambrecht Chevrolet.

À LIRE: Lambrecht Chevrolet: des logos qui ont eu la vie dure…

HeapMedia270019

C’est à l’encan de Lambrecht Chevrolet que l’idée nous est venue de photographier, systématiquement, des postérieurs de voitures. C’est… la position du soleil qui nous a contraints à agir ainsi. Cela dit, il y a des derrières qui… fessent plus que d’autres!

À LIRE: Chevrolet Lambrecht: des derrières qui fessent!
.