Oubliez les Lamborghini qui roulent à 300 km/h. C’est dépassé ! Voici l’Aaglander, une voiture… moderne fabriquée en Allemagne, capable de vous transporter à la vitesse phénoménale de 5 à 10 km/h et depuis peu sans bruit, ni rejet polluant !

L’Aaglander est produite au compte-gouttes à Prichsenstadt, en Allemagne, par une entreprise acquise par Richard Gebert, en 2012. Dans ses propres termes, cet homme d’affaires propose un véhicule « offrant le luxe d’une vie paisible à un rythme moins trépidant ».

Depuis son introduction, cette voiture hétéroclite sert principalement à des tours guidés dans les villes et pour le transport des clients de grands hôtels.

Les premiers modèles étaient munis de moteur diesel, un 3-cylindres de 900 cc produisant 20,4 ch.

En avril 2013, Aagland GmbH s’est associée à Linde Material Handling GmbH, une entreprise allemande spécialisée dans la création et la fabrication de véhicules commerciaux électriques, pour présenter l’E-Aaglander, une version électrique de cette voiture aux allures de calèche.

L’ensemble « eco-Kit S » de Linde, qui comprend un moteur électrique de 16kW, un module de puissance et une unité de contrôle, est fixé à l’essieu arrière de l’Aaglander et remplace le moteur diesel… et le cheval imaginaire que tous les badauds cherchent !

L’E-Aaglander utilise une batterie de 400Ah et 48 volts qui procure assez de puissance pour la faire rouler pendant huit heures avant de nécessiter une recharge. Elle permet à cette Aaglander « verte » d’atteindre une vitesse de pointe de 20 km/h, soit la même qu’avec le moteur diesel, mais sans rejet polluants, ni bruit gênant.

L’E-Aaglander électrique conserve ses grandes roues en acier à bandage de caoutchouc. Elle a des freins à disque aux quatre roues et une direction assurée par deux guidons, qui ressemblent à la « queue de vache » qu’avaient certaines voitures fabriquées à la fin du 19e et au début du 20e siècle.

L’ensemble de Linde s’adapte aux deux modèles qui figurent au catalogue : la Duc biplace et la Mylord, qui peut avoir jusqu’à six places.

En prenant le contrôle d’Aagland GmbH, Richard Gebert a maintenu son volet touristique, qui permet de profiter d’une Aaglander lors d’un séjour dans différentes villes allemandes.

C’est le cas, par exemple, de l’hôtel Herrnschlösschen (www.hotel-rothenburg.de) situé dans la vieille ville de Rothenburg, en Bavière. De mai à octobre, on y offre des séjours d’une et deux nuitées incluant une balade de 3 heures dans la campagne environnante à bord d’une Aaglander, chauffeur fourni. Les prix vont de 395 à 615 € par personne (environ 570 à 900 $).

L’office de tourisme de la ville de Karlsruhe (www.karlsruhe-tourismus.de), pour sa part, propose une balade de deux heures pour deux personnes à bord d’une Aaglander pour 92 € par personne (130 $), une offre décrite comme une « évasion romantique » permettant de découvrir cette belle ville fondée en 1715.

Voilà de jolies façons d’envisager un voyage dans le temps !