Le BMW X7 2019, le premier véhicule utilitaire à sept places du constructeur allemand, fera son entrée chez les concessionnaires canadiens de la marque au courant du mois de mars. D’après un communiqué publié cette semaine, ce nouveau mastodonte, qu’on qualifie de «conquérant en tout-terrain», sera proposé en deux versions.

BMW offrira les versions xDrive40i et xDrive50i et leur dotation de série comprendra une transmission intégrale, de même qu’une suspension pneumatique, des roues en alliage de 21 pouces et une panoplie de dispositifs d’aide à la conduite destinés à faciliter la conduite sur route et hors route.

Ces deux X7 partageront les groupes motopropulseurs des mêmes versions qu’on retrouve dans la gamme X5 2019; des moteurs qui, dans chaque cas, seront jumelés à une boîte automatique Steptronic à 8 rapports.
.

Le BMW X7 xDrive40i, modèle d’entrée de gamme, sera animé par le six cylindres en ligne de 3,0 litres à turbocompresseur et injection directe du BMW X5 xDrive40i. Fort de ses 335 chevaux, ce moteur produit 330 livres-pied de couple et permettra à ce X7 d’accélérer de 0 à 100 km/h en 6,1 secondes.

Le modèle haut de gamme BMW X7 xDrive50i, pour sa part, reprendra un V8 biturbo de 4,4 litres. Ce moteur de 456 chevaux livre 479 livres-pied de couple et devrait propulsera ce nouvel utilitaire de 0 à 100 km/h en 5,4 secondes.

Cette nouveauté deviendra l’alternative proposée par BMW aux acheteurs qui lorgnent du côté des Cadillac Escalade, Lincoln Navigator, Mercedes-Benz GLS, Infiniti QX80 et autres véhicules du genre.

Pour ces consommateurs, il sera assurément plus convaincant que le BMW X5 à sept places, une variante dont la commercialisation doit débuter décembre.

HeapMedia491056

Bien qu’ils partagent une architecture commune, les dimensions du X7 sont plus importantes que celles du X5. Ce nouveau venu mesure 5 151 millimètres de long (+243), 2 000 millimètres de large (+62), 1 805 millimètres de haut (+43) et son empattement atteint 3 105 millimètres (+172).

Son coffre procurera naturellement un volume utile supérieur, du moins selon l’usage qui sera fait des deux rangées de sièges arrière, car avec les trois rangées de sièges occupés, le coffre n’offrira que 326 litres, moitié moins que le coffre d’un X5 à 5 places (650 litres).

En revanche, il suffira d’escamoter la banquette arrière biplace du X7 pour hausser le volume utile de son coffre à 1 376 litres. Enfin, en sacrifiant les places centrales (constituée d’une banquette à trois places ou de deux sièges baquets), ce volume atteindra 2 120 litres, soit un gain de 13 % comparativement au volume maximal du coffre d’un X5 (1 870 litres).

Fait à noter, à l’instar du X5, le X7 a un hayon constitué de deux sections, ce qui le distingue de la majorité de ses rivaux (exception faite du Volvo XC90 qui partage cette conception).

HeapMedia491047

Cet utilitaire sera assemblé à l’usine BMW de Spartanburg, aux États-Unis, qui produit déjà quatre autres utilitaires : les X3, X4, X5 et X6.

BMW Canada n’a pas annnoncé son prix, contrairement à sa contrepartie étatsunienne qui offrira le BMW X7 xDrive40i à partir de 73 900$ US et le BMW X7 xDrive50i à partir de 92 600$ US. À titre de comparaison, BMW of North America offre le BMW X5 xDrive40i à partir de 60 700$ US et le X5 xDrive50i à partir de 75 750$ US.