La Chevrolet Corvette à moteur central, on en rêve depuis longtemps. En fait, on en rêve depuis presque aussi longtemps que la Corvette existe! Or, ce bolide, qu’on pourrait qualifier d’anti-R8, semble plus prêt que jamais d’entrer en production, du moins si l’on se fie à ces photos d’espion toutes nouvelles.

Croqué cette fin de semaine par un photographe-espion de SpiedBilde sur le circuit du Nürburgring, en Allemagne, ce prototype de la future Corvette à moteur central expose clairement ses formes. Ce modèle qu’on surnomme C8 est attendu dès l’année prochaine et il sera millésimé 2020.

Des sources indépendantes du constructeur nous apprennent que ce coupé sport ne remplacera pas la Chevrolet Corvette actuelle — la C7 — dont les origines remontent à 2014. Elle demeurerait au catalogue de la marque et la C8 servirait plutôt à auréoler une gamme en passe de se diversifier. Nos sources prétendent même que la C7 serait renouvelée en 2022.

Toujours selon ces sources, la C8 serait animée par un V8 biturbo de 4,2 litres actuellement en développement. Elle pourrait aussi partager le V8 LT1 de 6,2 litres de la C7.

Par ailleurs, son moteur serait jumelé à une boîte de vitesses à double embrayage, une Tremec TR-9007 à sept rapports, affirme le magazine étatsunien Car and Driver.

Le bolide, enfin, serait chaussé de pneus 245/35ZR19 à l’avant et 305/30ZR20 à l’arrière.

HeapMedia489219

Reste à savoir quel nom l’identifiera. Dans une nouvelle publiée en juin 2015, Autofocus rapportait que General Motors avait enregistré la marque de commerce Corvette Manta Ray. Vérification faite, les droits sur cette appellation ont été renouvelés en juillet dernier.

Nos sources nous apprennent également qu’une autre appellation, E-Ray, également enregistrée par GM, pourrait servir à une variante dotée d’un moteur électrique ou hybride rechargeable; une variante visiblement conçue pour rivaliser avec des modèles de haute performance électrifiés comme l’Audi R8 e-Tron.

Or, une recherche réalisée aujourd’hui nous a permis de constater que GM, qui avait enregistré cette appellation en même temps que Manta Ray, l’a… aussi renouvelée en juillet.

Rappelons que le projet de développement d’une Chevrolet Corvette à moteur central avait reçu un feu vert de la direction GM en 2007 pour être stoppé deux ans plus tard à cause de la faillite de l’entreprise.

C’était la seconde fois où un projet de développement d’une Corvette à moteur central était amorcé par le constructeur de Detroit. Au début des années 1970, époque où Ford envisageait de vendre la De Tomaso Pantera par l’intermédiaire de ses concessionnaires Lincoln-Mercury, GM avait lancé, sous la gouverne de John DeLorean, le projet du développement d’une Corvette à moteur central.

HeapMedia489228

Ce projet allait mener à la présentation successive de trois prototypes : la XP-895 à quadrirotor Wankel, la XP-882 à birotor Wankel (deux produits d’une incursion dans l’univers du moteur rotatif) et l’Aerovette à V8 de 6,6 L (photo ci-dessus). Dévoilée en 1977, cette dernière devait entrer en production en 1980 jusqu’à un changement de garde chez GM n’entraîne l’annulation du projet.