Quatre modèles de sièges d’appoint automobiles pour enfants n’ont pas passé les tests de fiabilité du magazine américain Consumer Reports (CR) — l’équivalent du Sud de notre Protégez-vous.

Dans un article publié le 16 octobre, ainsi que dans une vidéo datant du lendemain (ci-dessous, en anglais seulement), le magazine présente quatre modèles de sièges pour enfants présentement disponibles pour l’achat qui ont échoué aux tests de sécurité effectués en laboratoire.

Il s’agit du Britax Frontier ClickTight, du Britax Pioneer, du Cosco Finale et du Harmony Defender 360.

.

.

Pour effectuer ses tests, Consumer Reports a utilisé des mannequins dont la taille et le poids équivalaient à ceux d’un enfant de six ans et d’un enfant de dix ans, en respectant les limites d’utilisation indiquées par les compagnies. À la suite des tests de collision, l’équipe de chercheurs a noté que les éléments portants situés à l’arrière des sièges brisaient lorsque l’on se rapprochait des limites supérieures de poids… sans pour autant les dépasser.

Qui plus est, CR a indiqué dans son article que lors d’accidents réels qui seraient aussi graves, voire même pires que les conditions simulées en laboratoire, l’enfant court le risque que sa tête heurte une partie interne du véhicule — par exemple, le siège avant — ou encore qu’il soit éjecté.

Les quatre modèles testés font partie de la catégorie des sièges d’appoint, c’est-à-dire la dernière catégorie de sièges avant que l’enfant ne s’assoit normalement dans la voiture, soit lorsqu’il pèse entre 40 et 120 livres. Ces modèles ont tous passé les tests fédéraux de sécurité, une nécessité pour être vendus sur le marché américain.

Toutefois, comme CR le fait remarquer, leurs propres tests sont plus rigoureux et offrent une marge de sécurité accrue qui va au-delà du niveau de sécurité « de base ».

HeapMedia491013

Les sièges pour enfants se divisent en trois catégories : d’abord, les sièges d’auto orientés vers l’arrière, pour les nouveaux-nés et les jeunes enfants de 4 à au moins 22 livres. Ensuite, on parle de sièges d’auto transformables ou convertibles, qui sont orientés vers l’avant et pouvant porter un enfant de 22 à 65 livres. Finalement, en dernier lieu, on parle de sièges d’appoint.

Au Québec, c’est la SAAQ qui détermine les normes à respecter en termes de sièges pour enfants.

Publié depuis 1936 (soit depuis 82 ans!!!) par l’Union des consommateurs (Consumers Union, CU), une organisation sans but lucratif destinée à éduquer les consommateurs et à effectuer des tests non biaisés sur différents produits destinés à la consommation, le magazine Consumer Reports compte plus de 3,6 millions d’abonnés. En moyenne, quelque 15 millions de personnes visitent son site internet chaque mois.