Il y a eu l’accélérateur fou de Toyota, puis l’interrupteur pervers de GM. Un autre gros scandale automobile se dessine: Volkswagen aurait truqué les émissions de ses moteurs diesel – et ça pourrait lui coûter 18$ milliards.

Pour lire le texte:
Diesel TDI: Volkswagen accusé d’évasion… d’émissions polluantes

  • Dispositif de mise en échec illégal: l’agence américaine pour la protection de l’environnement (EPA) accuse Volkswagen d’illégalement utiliser un logiciel de contrôle si sophistiqué que les véhicules qui en sont équipés sont en mesure de reconnaître, de par la position de leur volant, leur vitesse et même la pression barométrique qui règne, qu’ils sont en train de subir un test officiel d’émissions polluantes en laboratoire.
  • Volkswagen: le diesel tatoué sur le coeur: Volkswagen est LE constructeur au coeur tatoué «diesel». Il l’était avant même la montée des hybrides, (…) disant préférer l’efficacité énergétique de ses moteurs TDI Clean Diesel à la complexité des coûteuses propulsions essence-électricité.
  • Le pot aux roses: C’est l’Université de la Virginie de l’Ouest qui a découvert le pot aux roses. Mandaté il y a plus d’un an par l’International Council on Clean Transportation afin d’étudier les énergies alternatives, le laboratoire indépendant n’a pu reproduire, en conditions de circulation réelle, les basses émissions prétendues par Volkswagen. Au contraire, et selon que les véhicules testés roulaient en ville ou sur la grand-route, ils émettaient jusqu’à 40 fois plus d’oxydes d’azote (NOx).
  • Plus d’un an de déni: L’avis d’infraction envoyé par l’EPA à Volkswagen, qui fait six longues pages, met en lumière le fait que depuis plus d’un an, lorsque interrogé sur les divergences de résultats, Volkswagen « a continué d’affirmer que l’augmentation des émissions (…) pouvait être attribuée à diverses questions techniques et conditions d’utilisation inattendues. »
  • Des excuses…: Le Dr. Martin Winterkorn, grand patron du groupe allemand, se confond en excuses et promet une entière collaboration. Nous allons pleinement coopérer avec les agences responsables, avec transparence et diligence, afin d’éclaircir tous les faits dans la présente affaire. Nous ne tolérons – et ne tolérerons aucune infraction de quelque nature que ce soit à nos règles internes et à la loi. »

Devant la tempête qui entoure la (présumée) falsification d’émissions polluantes de ses moteurs diesel, Volkswagen Canada vient de stopper la vente de ses modèles TDI et de les retirer de son site d’achat.

Pour lire le texte:
Volkswagen Canada retire tous ses modèles TDI de son site d’achat

  • Ça ne faisait que commencer…: Dans un article intitulé Das Scandale, Radio-Canada rapporte toute l’étendue de la tourmente dans laquelle Volkswagen est plongé, soulignant entre autres la chute de 22% de son action à la bourse de Francfort. Il s’agit là de la plus importante dégringolade sur les marchés financiers jamais enregistrée par le constructeur allemand en 78 ans d’histoire.

HeapMedia340273

Votre Volkswagen TDI est-elle sécuritaire? Certes, elle polluerait plus que promis, mais dans quelle mesure? Combien de VW touchés au Canada et que font NOS autorités? Autofocus répond à vos questions.

Pour lire le texte:
Que signifie le scandale Volkswagen TDI pour les clients et pour la planète?

  • Le Canada emboîte le pas: Un communiqué que vient d’émettre le gouvernement du Canada (dans son intégralité en fin de ce texte) annonce l’ouverture «d’une enquête sur l’utilisation présumée de dispositifs de mise en échec par Volkswagen dans le but de contourner la réglementation sur les émissions».
  • Forte proportion TDI au Canada: Quelque 107 000 véhicules Volkswagen TDI ont été vendus au Canada depuis l’année-modèle fatidique (2009). C’est quatre fois et demie moins que la flotte visée par le scandale aux États-Unis (482 000 véhicules), mais c’est énorme, puisque historiquement, le marché canadien représente à peine un dixième de celui américain.
  • Une pollution digne des années 1970: Les véhicules Volkswagen TDI visés polluent dans quelle mesure? Bob Oliver, directeur de l’organisme environnemental canadien Pollution Probe, estime qu’en conduite normale, ils pollueraient autant que les automobiles des années 1980, voire des années 1970.

La nouvelle tombe – comme une bombe – à l’instant: le PDG de Volkswagen, Martin Winterkorn, démissionne des plus hautes responsabilités de l’entreprise.

Pour lire le texte:
Scandale Volkswagen TDI: Martin Winterkorn, le PDG de Volkswagen, démissionne

HeapMedia339567

Un an plus tard, soit le 11 septembre 2016:

Cela fera une année dimanche, 18 septembre, que le scandale VW diesel TDI a éclaté. On pourra dire que le couperet est vitement tombé: un premier ingénieur Volkswagen, James Robert Liang, vient d’être inculpé par la justice américaine.

Pour lire le texte:
VW TDI: un premier ingénieur plaide coupable… et se met à table

Le Dieselgate s’amplifie chez Volks, qui a reçu aujourd’hui un 2e avis d’infraction de l’EPA, cette fois pour ses V6 TDI. Aux millions de véhicules déjà touchés par le scandale, s’ajoutent donc les Audi A6, A8, Q5 et Porsche Cayenne.

Pour lire le texte:
Scandale VW: Audi et Porsche auraient aussi triché – avec le V6 TDI

Le plus grand scandale automobile de la décennie – et l’un des plus grands scandales corporatifs de l’heure – n’en finit plus de finir, s’étendant à l’ensemble de la planète. Retour sur les (étonnantes) révélations qui transformeront l’industrie à tout jamais.

Pour lire le texte:
Volkswagen: 8 étonnantes révélations qui transformeront l’industrie

  • Fin de la récréation: Le scandale automobile qui s’inscrira dans l’histoire comme le DieselGate a fait la lumière non seulement sur l’ampleur de la tricherie de Volkswagen, mais également sur la complaisance des constructeurs, sur l’hypocrisie des gouvernements, voire sur la (dangereuse) indifférence à l’égard des (pourtant nombreux) signaux d’alarme lancés ces dernières années sur le Vieux Continent.
  • Qui a (osé) dire que personne n’en mourait? On a pu lire ici et là que, contrairement au scandale de l’interrupteur défectueux chez GM ayant entraîné 124 décès, la cause VW n’avait pas tué personne. Erreur: le rapport Don’t Breath Here estime que les émissions des moteurs diesel seraient à l’origine, chaque année en Europe, d’un demi-million de morts prématurées, d’un quart de million d’hospitalisations et de 100 millions de jours cumulatifs de travail perdus – l’équivalent d’une facture de 900 milliards d’euros.
  • Le pire, c’est que ça marche si bien: Ce qui a le plus surpris Daniel K. Carder, l’un des auteurs de l’étude de la West Virginia University par qui le scandale est arrivé et que nous avons pu rejoindre au téléphone, c’est que lorsqu’elles reconnaissaient être en tests, non seulement les Volkswagen TDI respectaient la limite légale, mais elles la surpassaient par trois ou quatre fois. Pour l’universitaire, c’est là la preuve que lorsque la «switch» de contrôle des émissions est activée, les dispositifs de traitement sont tout à fait capables de faire leur boulot – et de fort belle façon.

HeapMedia339486

Volkswagen et l’EPA en sont venus à une entente de principe. Sept mois (et trois jours) après qu’ait éclaté Das Skandal, Volkswagen a enfin proposé des solutions que le bras environnemental américain juge «acceptables». (21 avril 2016)

Pour lire le texte:
Dieselgate: Volkswagen devra compenser, réparer ou racheter ses TDI

Toyota a dû payer 1,2$US milliard pour son accélérateur fou, GM près de 1$US milliard pour sa «switch»… Volkswagen devra payer 15 fois plus cher: 15$US milliards pour ses TDI diesel truqués, c’est du jamais vu. (28 juin 2016)

Pour lire le texte:
15$US milliards d’amende pour Volkswagen… et c’est pas fini

Alors que la résolution du Das Skandal voit aujourd’hui la lumière au bout du tunnel américain, les Canadiens propriétaires d’une Volkswagen diesel TDI sont… encore laissés dans l’ombre. (28 juin 2016)

Pour lire le texte:
Volkswagen devra débourser jusqu’à 10 000$ par TDI aux États-Unis

Huit mille dollars. Volks Canada versera jusqu’à 8000$ d’indemnités par véhicule TDI diesel, en plus de le réparer, de l’échanger ou de le racheter. À qui, pour combien et quand? Voici sept questions-réponses à cet accord de 2,1$ milliards. (19 décembre 2016)

Pour lire le texte:
Sept réponses sur l’accord TDI de 2,1$ milliards par Volkswagen Canada

HeapMedia339477

Comme un cadeau de Noël avant le temps, la publication américaine Wards a remis ses trophées 2016 aux moteurs que son équipe éditoriale considère les dix meilleurs de l’année. (10 décembre 2015)

Pour lire le texte:
Les 10 meilleurs moteurs Wards 2016: trois hybrides, mais pas de VW…

On le croyait invincible, mais le temps et un certain scandale (TDI…) rattrapent le moteur Diesel: celui qui, il n’y a pas si longtemps, occupait la moitié des ventes sur le marché européen, a vu sa popularité fondre comme neige au soleil en 2017. (22 janvier 2018)

Pour lire le texte:
Recul sérieux du moteur Diesel en Europe

Sur une douzaine de sites au pays et 37 sites aux États-Unis, VW Canada et VW USA entassent respectivement 46 000 et près de 300 000 voitures TDI immobilisées dans la foulée du Dieselgate et par l’entente avec les tribunaux. (5 avril 2018)

Pour lire le texte:
Dieselgate: que fait VW Canada des 46 000 TDI qu’elle entrepose?

En vertu de l’entente intervenue entre Volkswagen et les autorités américaines il y a six mois, un peu plus de la moitié des véhicules à moteur Diesel truqués ont déjà été rachetés ou réparés par la firme allemande. (17 avril 2017)

Pour lire le texte:
Volkswagen a racheté ou réparé plus de la moitié des TDI aux États-Unis