La « Bête » est sortie de sa tanière! La nouvelle limousine présidentielle Cadillac, que nos voisins du sud surnomment ainsi, a été vue pour la première fois dimanche lorsque le président des États-Unis, Donald Trump, l’a utilisée pour se rendre à une rencontre de l’Assemblée générale des Nations Unies, à New York.

Le jour même, le directeur des médias sociaux à la Maison Blanche, Dan Scavino Jr., publiait une photo sur sa page Twitter montrant le président Donald Trump alors qu’il s’apprêtait à monter à bord de sa nouvelle limousine sur un héliport de New York.

Le lendemain, les Services secrets des États-Unis publiaient à leur tour sur leur page Twitter une photo prise au même endroit montrant cette fois les deux limousines présidentielles qui faisaient partie du cortège dimanche. Encore toutes neuves, elles avaient été livrées le 17 septembre.

Il s’agit de la première refonte de la limousine présidentielle depuis 2009, lorsque la limousine antérieure avait été livrée à Barack Obama (photo ci-dessous).

HeapMedia490155

Comme les modèles précédents, ces voitures ont été conçues par General Motors (GM) dans le cadre d’un contrat d’une valeur de 15,8$ millions US décroché en septembre 2013, nous apprend l’hebdomadaire de Detroit Automotive News. Les deux voitures vues à New York cette dimanche seraient les premières voitures d’un lot d’une douzaine environ.

Le profil de ces limousines s’inspire un peu de la berline Cadillac CT6. Cependant, leur partie avant évoque plutôt l’utilitaire Escalade et rappelle qu’elles sont construites sur le châssis d’un camion. Selon le magazine Car and Driver, ce châssis proviendrait d’un GMC TopKick et ces limousines pèseraient environ 7 tonnes.

Notons qu’elles ont des pneus à roulage à plat et des portes arrière d’une épaisseur de 0,3 m (1 pi), qui sont à l’épreuve des balles. Certaines sources prétendent que leur dotation comprendrait des protections contre les projectiles et les explosifs, des lance-bombes à gaz lacrymogènes et même un nécessaire médical incluant une réserve de sang du président.

L’habitacle serait d’ailleurs également protégé contre les attaques chimiques et biologiques.

Cette première apparition de la nouvelle Cadillac présidentielle survient quelques mois après le dévoilement de l’Aurus Senat (photo ci-dessous), la nouvelle limousine du président de la Russie, Vladimir Putin.

HeapMedia485266

Rappelons que, parmi les nombreux véhicules qui ont été utilisés par les présidents des États-Unis, la marque Cadillac revient très souvent. D’ailleurs, c’est en 1919 que Woodrow Wilson est devenu le premier président à se déplacer à bord d’une Cadillac lors d’un événement public.