L’utilitaire sous-compact Volkswagen T-Cross a fait ses débuts cette semaine presque simultanément à Shanghai, Amsterdam et São Paulo. Mais ne vous attendez surtout pas à voir bientôt apparaître ce petit VUS dans la salle d’exposition du concessionnaire de votre voisinage. Les stratèges de la marque sont fermes à ce sujet: c’est non!

«Ce véhicule a été conçu pour répondre aux attentes des consommateurs européens, chinois et sud-américains, pas à celles des Nord-Américains», nous a confirmé le porte-parole de Volkswagen Canada, Thomas Tetzlaff.

Dans un article publié le 25 octobre, l’hebdomadaire Automotive News Europe formule la chose autrement: on peut y lire que le VW T-Cross serait trop petit pour plaire aux Étatsuniens.
.

Comme le Nissan Juke, le Volkswagen T-Cross mesure 4,1 mètres. Il est donc un peu plus court que le Buick Encore et le Nissan Kicks, deux modèles populaires du créneau des VUS sous-compacts qui, à 4,3 mètres, sont parmi les plus courts.

À l’instar du Kicks, le T-Cross n’aura pas de transmission intégrale et les sept moteurs suralimentés qui seront offerts (quatre à essence et trois diesel) lui procureront une puissance de 95 à 150 chevaux.

Le dévoilement du T-Cross a eu lieu le 26 octobre à quelques heures d’intervalle dans trois métropoles: en Chine, aux Pays-Bas et au Brésil.

Dans un communiqué publié par le constructeur, on peut lire que cette stratégie de lancement devait confirmer la «vocation réellement planétaire» de ce modèle. Compte tenu des informations révélées par le porte-parole canadien de la marque, l’auteur de ce communiqué devrait s’inscrire à un cours de géographie pour apprendre sur quelle planète se trouve l’Amérique du Nord…

HeapMedia491420

Pour accentuer cette image… mondiale, mais aussi le haut niveau de connectivité de cette nouveauté, à Amsterdam, le directeur des Opérations de la marque Volkswagen, Ralf Brandstätter, a présenté le T-Cross en compagnie de l’actrice, musicienne et mannequin britannique Cara Delevingne (qu’on voit ci-dessus). Auprès de ses 41 millions d’abonnés sur Instagram, elle jouera le rôle d’ambassadrice du VW T-Cross.

M. Tetzlaff nous a également appris que la gamme nord-américaine des utilitaires Volkswagen est appelée à prendre de l’ampleur: «Nous avons quelques projets de VUS en développement pour le Canada dont, entre autres, un Atlas à 5 places; un véhicule que préfigure un véhicule-concept présenté au dernier salon de New York (NDLRl’Atlas Cross Sport). Nous découvrirons cette nouveauté d’ici un an environ, puisqu’il doit faire ses débuts durant l’hiver 2019-2020.»

Par ailleurs: «On prépare aussi un petit VUS, qui sera mieux adapté que le VW T-Cross aux besoins du marché nord-américain», ajoute M Tetzalff, sans toutefois révéler plus détails. Serait-il question du T-Roc (photo ci-dessous)?

Cet utilitaire de 4,2 mètres a été lancé en Europe en août 2017. Comparativement au T-Cross, la carrosserie du T-Roc est un peu plus volumineuse et la forme légèrement arquée de l’arrière de son toit lui donne un style moins traditionnel, dans le ton des nouvelles tendances esthétiques.

En outre, ce modèle-là peut recevoir une transmission intégrale et une variété de moteurs quatre cylindres à turbocompresseurs dont la puissance s’étale de 115 à 190 chevaux.

HeapMedia491428

Le VW T-Cross est la plus récente addition à la gamme de VUS en pleine expansion de Volkswagen. Dans un autre communiqué, le constructeur allemand parle même d’une «offensive mondiale dans le domaine des VUS»… en prenant soin, cette fois, d’inclure l’Amérique du Nord!

Cette offensive a débuté en 2016 avec le lancement d’une nouvelle génération de Tiguan, un modèle populaire désormais proposé sous deux formes: le Tiguan nord-américain et le Tiguan Allspace européen.

À cela s’est ajouté, l’année suivante, le VW T-Roc, qui se retrouve désormais entre le T-Cross et le Tiguan, alors que l’Atlas à 7 places et sa contrepartie chinoise, le Teramont, faisaient leurs débuts respectivement en Amérique du Nord et en Chine.

Cette année, Volkswagen of America a présenté deux véhicules-concepts préfigurant d’autres nouveautés en devenir: les Atlas Cross Sport (ci-dessous) et Tanoak, alors qu’en Europe, une nouvelle génération de Touareg a été présentée.

HeapMedia488592

Pour la Chine, enfin, le constructeur allemand a lancé récemment deux VUS réservés au marché local: le puissant Tharu à vocation familiale et le Tayron, un modèle haut de gamme de taille moyenne.

En 2020, Volkswagen doit aussi introduire l’I.D. Crozz (NDLR: avec deux «z»… juste pour mêler un peu plus les cartes!), son premier VUS à propulsion électrique. Bref, d’ici 2025, le constructeur allemand affirme qu’il proposera plus de 30 modèles différents de VUS… toujours à l’échelle mondiale.