En effet, certains exemplaires du Jeep Wrangler 2018 auraient quitté l’usine avec des soudures mal positionnées. Si ces dernières cèdent, le support de la barre de centrage va se séparer du châssis, ce qui aura pour effet de réduire l’efficacité de la direction, et surtout de sa réaction.

Quelques propriétaires de cette génération JL du Wrangler ont déjà fait part de ce problème sur des forums de discussions comme le jl-forums.com. La lettre de Jeep envoyée aux concessionnaires est d’ailleurs apparue sur ce site vendredi.

HeapMedia490728

Les propriétaires de Wrangler 2018 peuvent inscrire le numéro d’identification de leur véhicule dans la base de données du site de rappel de Mopar afin de savoir si leur Wrangler est touché par cette plus récente campagne. Jeep va inspecter et réparer les unités concernées par le problème de fabrication.

On se souviendra qu’il y a quelques semaines, un problème de soudure avait été répertorié avec le nouveau VUS Ascent de Subaru. Dans ce cas, on parlait de certains points qui étaient absents au niveau de la structure.

Précisons que ce n’est pas le cas ici ; les soudures défectueuses ne mettent pas en danger la structure du nouveau Jeep Wrangler.