Évaluations

8.0

Kia Forte 2019: conditions gagnantes pour lui donner un billet… de bonne conduite

Par Luc Gagné

14 octobre 2018

La Kia Forte fait peau neuve pour 2019. Avec une nouvelle silhouette, une dotation plus étoffée, un rapport qualité-prix attrayant et, surtout, une motorisation capable de performances écoénergétiques impressionnantes, la Kia Forte 2019 démontre qu’une berline de taille compacte a toujours sa raison d’être.

De fait, si les automobilistes canadiens, ceux du Québec en tête, n’étaient pas si friands des voitures compactes, comparativement à nos voisins du sud, parions que certains constructeurs auraient suivi la voie réductrice choisie récemment par Ford pour sa gamme de produits.

Ce ne serait toutefois pas le cas de Kia. Ce constructeur coréen, dont les ventes au Canada ont doublé de 2007 à 2017, passant de 34 820 à 76 504 unités, vend encore beaucoup d’autos. Et la championne en titre de ce département est la… Kia Forte.

HeapMedia490907

Or, les améliorations apportées à la dotation, la mécanique et la nouvelle silhouette de la Kia Forte 2019 suffiront-elles pour détourner l’attention des hordes de consommateurs obnubilés par les Honda Civic, Toyota Corolla et Hyundai Elantra qui dominent son créneau?

Avantages et inconvénients

  • + Moteur quatre cylindres efficace
  • + Boîte de vitesse
  • + Agrément de conduite
  • + Rapport équipement/prix
  • + Boîte manuelle
  • + Consommation de carburant
  • - Espace arrière limité
  • - Pas de palettes au volant
  • - Ouverture du coffre
Lire l'évaluation en entier
  • Description détaillée

    Une petite qui a du Stinger dans l’nez!

    Ottawa/Mont-Tremblant — Voici donc la troisième génération de Forte, un modèle lancé en 2009. On peut aussi la considérer comme la sixième génération des berlines compactes vendues par cette marque coréenne au Canada, en incluant les trois générations de Spectra et de Sephia qui l’ont précédée à partir de 2000, année où cette marque coréenne a fait ses débuts au pays.

    Versus la Kia Forte 2018 qui s’apprête à tirer sa révérence, la nouvelle venue ne paraît pas si radicalement différente, du moins pas en comparant ses dimensions qui changent marginalement. De fait, la nouvelle mouture a gagné 80 millimètres en longueur et 20 millimètres en largeur, et sa hauteur reste identique. L’empattement inchangé suggère aussi une proche parenté avec la version qu’elle remplace.

    HeapMedia490909

    En revanche, la refonte esthétique est substantielle. Désormais plus horizontale, la ceinture de caisse donne un profil net qui met en valeur des rondeurs accentuées. Plus substantiels encore sont les changements devant le capot: plus caractérielle, la partie avant s’offre une allure de Kia Stinger, cette impressionnante GT à quatre portes qui fait saliver tout le monde.

    C’est d’ailleurs l’effet recherché pour cette nouvelle compacte. Et ça marche, si l’on se fie aux réactions positives des badauds croisés au hasard de l’essai organisé par Kia Canada pour la presse automobile, qui nous a conduits d’Ottawa à Mont-Tremblant dans la bruine automnale.

    Il faut admettre d’ailleurs que mère Nature fait parfois bien les choses. Avec un ciel grisâtre et de fines gouttelettes d’eau en suspension dans l’air, les nouveaux projecteurs à diodes électroluminescentes (DEL) de la Forte ont fière allure. Encadrés par quatre «pétales» de DEL, servant de feux diurnes, les gens les remarquent immanquablement.

    HeapMedia490914

    De série pour la Kia Forte EX, la version pressentie pour être la plus populaire, cet équipement se retrouve naturellement sur les autres versions plus chères. Curieusement, pour avoir également les feux arrière à DEL, autres accessoires qui, par leur design original, représentent désormais la marque, il faut opter pour la Forte EX+, un cran plus haut.

    8.0Très bien
  • Intérieur

    Un bémol «intérieur»

    Il y a là quelques petits irritants, à commencer par le coffre. A priori, les chiffres semblent le favoriser, son volume utile ayant augmenté de 421 à 434 litres. Cette cote est d’ailleurs comparable à celle d’une Honda Civic (428 litres) et supérieure à celle de la Toyota Corolla (369 litres) et de la Hyundai Elantra (407 litres), cette « cousine » coréenne.

    Malheureusement, son ouverture est réduite et son seuil haut. Les grosses glacières sont donc à proscrire avec cette voiture.

    HeapMedia490931

    Au moins, les concepteurs de cette berline ont rendu les supports du couvercle très distants: ils ne risquent pas d’écraser les colis déposés dans le coffre. De plus, la surface de chargement peut être allongée grâce aux dossiers rabattables asymétriques de la banquette arrière, une caractéristique de série.

    Par ailleurs, la banquette arrière offre un espace limité au niveau des jambes. Avec un dégagement de 907 millimètres, la Kia Forte est loin du confort princier d’une Toyota Corolla (1 051 millimètres) et de la banquette plus accueillante d’une Honda Civic (950 millimètres).

    Ses places conviennent davantage à de jeunes enfants qu’à des adolescents hypervitaminés. C’est d’autant plus vrai que le dégagement pour les pieds sous les sièges avant n’est pas très important non plus.

    HeapMedia490921

    7.5Bien
  • Technologie

    Elle fait la barbe même à la Civic

    Selon les stratèges de Kia Canada, l’acheteur d’une voiture compacte a trois priorités: une esthétique qui stimule les sens, un bon rapport qualité/prix et un agrément de conduite. Or, si la nouvelle carrosserie rejoint le premier point, la motorisation couvre les deux autres.

    Kia n’offre d’ailleurs plus qu’un moteur dans sa nouvelle Forte. Le quatre cylindres GDI de 2,0 litres à injection directe, qui était l’apanage des versions cossues en 2018, a tiré sa révérence. Seul demeure le quatre cylindres MPI, un moteur de même cylindrée à injection multipoint.

    Bien qu’il s’agisse d’un moteur amélioré, il affiche les mêmes performances que son prédécesseur, soit 147 chevaux et 132 livres-pied de couple.

    À LIRE SUR AUTOFOCUS:
    Recours collectif de l’APA pour des Kia Forte dont le moteur claque: les propriétaires veulent un nouveau moteur

    HeapMedia490933

    Mais il ne faut pas s’y fier, car on l’a rendu plus écoénergétique, d’abord en lui donnant un cycle Atkinson, généralement réservé aux véhicules hybrides. On lui a aussi accordé un nouveau système de recirculation des gaz d’échappement, des bobines d’allumage à haut voltage et quelques autres bricoles.

    Il y a plus encore: une nouvelle boîte à variation continue, qui remplace la boîte automatique à six rapports du modèle antérieur, fait de la Kia Forte une championne de la consommation. La cote «sur route» de 5,9 litres/100 kilomètres que lui attribue Ressources naturelles Canada (RNCan) est 0,1 litre inférieure à celle d’une Toyota Prius V 2018.

    Vous avez bien lu: une «thermique» fait mieux qu’une hybride!

    Cette Kia Forte remaniée fait aussi la barbe à la Honda Civic avec sa cote moyenne de 6,9 litres/100 kilomètres, également inférieure de 0,1 litre à celle de la compacte la plus vendue au Canada (on parle ici des Civic abordables; celles qui ont le moteur atmosphérique de 2,0 litres).

    HeapMedia490925

    Au final, cette nouvelle boîte et les améliorations apportées au moteur contribuent à réduire de 17 % la consommation moyenne de cette compacte.

    À côté de cela, la boîte manuelle à six vitesses offerte pour la Kia Forte LX d’entrée de gamme ressemble à une antiquité. Même si les améliorations apportées au moteur lui permettent de consommer 10 % moins de carburant qu’une Kia Forte manuelle 2018, l’écart avec la Forte automatique 2019 est aussi grand.

    Avec une auto qui se veut économique, qui voudrait d’une boîte manuelle qui gaspille le carburant? Là-dessus, les gens de Kia Canada n’hésitent pas à affirmer que cet équipement, pour lequel la demande est en chute libre, sert largement à satisfaire des… Québécois irréductibles!

    8.0Très bien
  • Conduite

    Conditions gagnantes – jusque sur la route

    La Kia Forte 2019 démontre, par ailleurs, qu’une auto peu gourmande en carburant peut aussi être amusante à conduire. Et c’est d’abord à cause de cette nouvelle boîte à variation continue qu’elle inaugure.

    Mise au point par le groupe Hyundai-Kia, sa programmation incorpore huit pseudo changements de rapports. Ils évitent les montées en régime qui semblent s’éterniser, comme c’est le cas avec un Nissan Rogue, par exemple.

    Le constructeur a aussi prévu un mode manuel actionné par le levier de vitesses et qui exploite avec souplesse et rapidité ces huit rapports virtuels. Il manque cependant des palettes montées derrière le volant, qui donneraient une saveur plus sportive à cette berline. Dommage…

    HeapMedia490926

    En revanche, grâce au châssis qui a gagné en rigidité (le constructeur parle d’un gain de 16 % pour sa structure de base) et un niveau d’insonorisation accru, cette compacte procure désormais la quiétude et la douceur de roulement d’une petite voiture de luxe; cette amélioration viendra établir un nouveau standard chez les voitures bon marché.

    À cela s’ajoutent une servodirection précise, pas trop légère, une suspension ferme à souhait – du moins pour une berline à vocation familiale – et des freins à disque aux quatre roues dont l’action se module avec précision.

    Bref, toutes les conditions sont réunies pour donner un billet de bonne conduite à la nouvelle Forte.

    À LIRE SUR AUTOFOCUS:
    Des publicités… sautées pour la nouvelle Kia Forte 2019

    8.0Très bien
  • Valeur

    À partir de 16 495$, manuelle incluse

    La dotation de série de cette nouvelle venue produite au Mexique nous apparaît très satisfaisante, même pour les irréductibles qui choisiront le modèle d’entrée de gamme Kia Forte LX (16 495$).

    Elle comprend, entre autres, un régulateur de vitesse, un climatiseur, des sièges avant et un volant chauffant, la connectivité Bluetooth et un écran central de 8 pouces pour un système d’infodivertissement compatible avec CarPlay d’Apple et Android Auto.

    De plus, le siège du conducteur et même celui du passager sont ajustables en hauteur, chose rare dans l’industrie.

    HeapMedia490920

    La Kia Forte EX (20 995$) – «l’EX» préférée – plaît à cause de son prix d’attaque et l’équipement additionnel qu’elle reçoit: des roues de 16 pouces en alliage, qui remplacent les roues d’acier de 15 pouces des LX, ses blocs optiques avant à DEL et ses dispositifs d’aide à la conduite. Parmi ces derniers: un détecteur d’obstacle dans les angles morts et une alarme de trafic transversal arrière.

    Certains apprécieront aussi les buses de ventilation arrière et le chargeur de téléphone sans fil pour lequel le constructeur a prévu un vide-poche pratique à l’avant de la console centrale.

    Si cela ne suffit pas, il y a les autres EX, plus coûteuses, cela va de soi. L’EX+ (22 495$), comme les deux autres, a des roues en alliage de 17 pouces, alors que l’EX Premium (25 095$) se pare de similicuir. Les mélomanes, enfin, choisiront sans doute l’EX Limited (28 065$) pour sa chaîne audio Harman Kardon.

    8.0Très bien
  • Conclusion

    En attendant la Kia Forte5…

    La nouvelle berline Kia Forte 2019 est désormais du calibre des ténors de son créneau. Mais avec une demande pour les berlines compactes qui diminue et une douzaine de modèles rivaux, Kia devra déployer beaucoup d’efforts pour se rapprocher du podium des vainqueurs.

    Pour y arriver, le constructeur coréen devra attirer aussi l’automobiliste à l’esprit plus pratique, qui opterait plutôt pour une Kia Forte5, cette version à hayon qui n’a toujours pas été renouvelée… pour le moment du moins.

    Or, comme le disait le directeur du Marketing de Kia Canada, Michael Kopke, durant sa présentation à la presse automobile: « Nous ne pouvons parler des futurs produits. Cependant, il y a toujours eu une « hatchback » dans l’histoire de la Forte. Et actuellement, sur le marché, ce type de voiture est très important, surtout au Québec. Alors… »

    Voilà un sous-entendu qui dit tout!

    HeapMedia490913

Publicité
APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN