Les piles à combustible sont mues par un moteur électrique alimenté par de l’électricité produite par cette fameuse pile. Cette dernière s’alimente d’hydrogène pour fonctionner.

L’idée n’est pas nouvelle: au début des années 2000, BMW a présenté sa BMW Hydrogen 7, une Série 7 à hydrogène liquide qui coûtait la peau des fesses et était pratiquement incapable de fonctionner par temps froid. Sans compter que le carburant était inexistant…

La Honda Clarity FCX en 2008 a été la première voiture commercialisée avec cette technologie.

Depuis, Hyundai et Toyota ont suivi avec le Hyundai Tucson et la Toyota Mirai. Le Hyundai Nexo est donc le deuxième véhicule à hydrogène dans la famille coréenne et il repose sur une plate-forme de véhicule nouvellement développée, 100% dédiée.

HeapMedia491400

Le plein se fait en 5 minutes et les seules émissions consistent en un vapeur d’eau qui sort du pot d’échappement. Pour ceux qui s’inquiètent: oui, le Nexo peut se conduire par grand froid. À -29 degrés Celsius, l’utilitaire mettra 30 secondes pour se mettre en marche, voire un peu plus si la température est encore plus basse, mais il fonctionnera. Ce n’était pas le cas pour les modèles à hydrogène liquide – notamment pour la BMW 7 Hydrogen citée plus tôt.


L’assistant de stationnement intelligent à distance permet au Nexo de se garer de manière autonome sans le conducteur. Il se gare dans une place de stationnement à la simple pression d’un bouton. En plus de se garer seul, il se conduit aussi seul.

Au début de 2018, une flotte de Hyundai Nexo a achevé son voyage à travers la Corée du Sud en autonomie niveau 4. Cela veut dire qu’il y a un volant et des pédales à bord, mais aucune action ou supervision humaine n’est requise. Le conducteur peut intervenir dans les rues et ensuite devenir un simple passager sur l’autoroute.

Le Nexo a été le premier véhicule à compléter avec succès un test en tant que véhicule autonome de niveau 4.

HeapMedia491396

Ici, le couteau est à deux tranchants. Faire le plein d’une pile à combustible est aussi simple et rapide que de faire un plein d’essence – et vous obtenez 600 kilomètres d’autonomie, là aussi à peu près comme un plein traditionnel.

Il y a toutefois un hic: il n’y a présentement aucune pompe à hydrogène au Québec. En fait oui, il y en a une, mais elle se trouve à l’Université du Québec à Trois-Rivières pour des fins de recherches et, donc, n’est pas publique.

Certes, la ville de Québec recevra la première station en 2019 et Montréal devrait suivre en 2020. Le coût d’une seule pompe tourne autour de 2 millions de dollars.

La situation à travers l’Amérique du Nord est à peine plus évoluée: il n’y a que 34 stations de recharge à hydrogène à travers tout le pays – 31 d’entre elles sont en Californie – et il n’en existe qu’une dizaine au Canada, principalement en Colombie-Britannique.

HeapMedia491401

En comparaison, il y a plus de 4 500 bornes de recharge électrique au Canada, sans compter toutes les recharges à domicile. On s’en doute, installer une borne de recharge à la maison se fait à une fraction du prix de l’installation d’une station à hydrogène, il y aura donc beaucoup de chemin à faire de ce côté.

Pourquoi voudrait-on se donner la peine d’installer une recharge à l’hydrogène à domicile? Parce que le groupe électrogène du Hyundai Nexo peut être connecté à un foyer et utilisé pour alimenter de nombreux appareils, ménagers ou autres.

Étant donné que la pile à combustible ne produit que de la vapeur d’eau, le Nexo peut également fournir de l’eau pure pour les plantes du jardin. Grâce à un filtre, il est aussi capable de purifier l’air, dit-on.

D’ailleurs, le véhicule purifie l’air tout au long de sa conduite. Très exactement, soutient son constructeur, il réduit la même quantité de pollution par poussières fines que celle créée par deux voitures diesel parcourant la même distance.

HeapMedia491403

Avec toutes ces qualités environnementales, vous vous dites que prendre le volant du Hyundai Nexo doit être une bien triste expérience? Au contraire.

D’une part, la pile à combustible et la batterie fonctionnent avec un moteur électrique développant 161 chevaux et 291 lb-pi de couple. C’est dire que cela accorde une conduite pleine d’entrain. Il est certain que les 1867 kilos du véhicule ne donnent pas un excellent chrono pour un 0-100 km/h – il se boucle en 10 secondes environ.

Reste que l’on ressent une bonne attitude du Nexo sur la route, d’autant que le véhicule propose le mode de conduite Eco et celui Normal. Évidemment, ce dernier est le plus agréable à l’utilisation.

HeapMedia491394

Une idée de l’économie de carburant? Sur un trajet d’environ 100 kilomètres sur les routes de canyon près de Malibu en Californie (NDLR: cet essai a été réalisé avant les incendies de forêt qui viennent de ravager la région), nous avons fait une moyenne de 2,6L/100 km.

Le Hyundai Nexo sera sur le nord-américain marché dès janvier 2019. Dans le jeu de l’œuf et de la poule, Hyundai a pris les devants en offrant le produit même si les infrastructures nécessaires à son ravitaillement n’existent pas encore. Il nous faut saluer cette audace.

Hyundai a laissé savoir qu’il est en pourparlers avec différents fournisseurs d’hydrogène pour accélérer le processus, un peu comme le fait Toyota pour sa Mirai.

La question qui tue maintenant: combien ça va coûter cette chose? Aucun prix n’a encore été annoncé. Sachez toutefois qu’en Europe, un Hyundai Nexo se négocie à 72 000 euros.