F-f-i-n-n-i le diesel chez Porsche. Et ça vient du grand patron Oliver Blume, qui en a récemment fait l’annonce au quotidien allemand Bild.

La marque allemande avait déjà annoncé en février dernier un arrêt de la production de ses moteurs diesel, mais cette fois, la décision est finale et définitive: Porsche ne construira et n’offrira plus de moteurs diesel.

Le constructeur avait d’ailleurs déjà retiré les moteurs au mazout dans la plupart de ses modèles, mais il avait laissé un flou au sujet du Porsche Cayenne: lors du lancement de la nouvelle génération, l’an dernier, il était question d’une variante diesel. On sait aujourd’hui que ça ne sera pas le cas.

Questionné par Autofocus.ca sur la popularité de la version diesel du Cayenne dans notre marché, le porte-parole de Porsche Canada, Patrick St-Pierre, soutient qu’en 2014, dernière année complète où l’utilitaire s’offrait avec pareille motorisation, celle-ci était choisie une fois sur trois.

HeapMedia490507

Comme bien d’autres, Porsche va se tourner vers les modèles électriques et hybrides rechargeables. Le Mondial de l’auto à Paris lui a permis de présenter le mois dernier la Porsche Taycan, le véritable nom de série du prototype Porsche Mission-e, un modèle 100% électrique qui arrive sur la route en 2019.

Il est clair que le scandale du Dieselgate qui a éclaté chez Volkswagen il y a trois ans (en septembre 2015) a accéléré la mise à mort du moteur Diesel au sein du groupe allemand. Oliver Blume a d’ailleurs déclaré à Bild : «Nous n’avons jamais développé et produit des moteurs diesel nous-mêmes [les moteurs venaient de chez Volkswagen], mais l’image de Porsche a quand même souffert. La crise du diesel nous a créé beaucoup d’ennuis».

Officiellement, le groupe Volkswagen, qui possède 10 marques automobiles, n’a pas encore annoncé qu’il renonçait définitivement aux moteur TDI, mais on s’en doute, ça ne saurait tarder…